Tanger Med, Un pôle de développement

«Nous sommes arrivés à 95% dans la réalisation des travaux du nouveau port, prévu pour être opérationnel au mois de juin prochain. C’est un temps record en comparaison avec la durée de réalisation d’autres méga-projets de même importance», a affirmé le responsable de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA), Driss Semlali, à l’ouverture de cette manifestation initiée par l’Ordre des avocats de Tanger. Le port Tanger Med bénéficie d’un emplacement privilégié, sur le détroit de Gibraltar à 45 km à l’est de Tanger) et se situe «au carrefour de deux voies permettant de desservir la Méditerranée et l’Atlantique et d’explorer ainsi un grand marché étranger, s’élevant à plusieurs millions de consommateurs», a affirmé M. Semlali.
Disposant d’une infrastructure de base, le complexe portuaire Tanger-Méditérranée se veut un pôle économique reliant le port Tanger- Med avec les différentes régions du Royaume. C’est ainsi que la réalisation de ce nouveau port sera accompagnée de trois zones franches d’une grande importance. Il s’agit des zones logistique, industrielle et commerciale. La zone logistique s’étale sur une superficie de 130 ha comportant des industries de transformation légère générant un nombre important d’emplois notamment dans l’agroalimentaire et les services. La zone industrielle est destinée aux investisseurs désirant tirer avantage de l’opportunité des coûts de transformation compétitifs. Aménagée autour de Fnideq pour 500 sociétés, la zone franche commerciale comprendra également une zone touristique de 190 ha.
Le port Tanger et ses trois zones franches (industrielles, logistiques et commerciales,) sont reliés à l’axe Tanger- Casablanca, soit une autoroute de 53 km. Une nouvelle ligne de chemin de fer de 45 kilomètres liant le port au réseau national via la ville de Tanger est également prévue. Pour M. Semlali, le port Tanger Med permettra la création en 15 ans de quelque 145 000 emplois : 25 000 emplois au niveau du port, 120000 au niveau de la zone franche. 
Lors de sa mise en service en juillet 2007, le port Tanger-Med disposera d’un quai céréalier et vrac divers et de l’un des plus grands quais à conteneurs en Méditerranée. Ce quai dispose de 80 hectares de terre-pleins pour les chargements et déchargement des conteneurs.
Le terminal pétrolier sera constitué d’un poste à quai abrité derrière la digue principale. Il pourra recevoir des bateaux d’une longueur allant jusqu’à 240 mètres.
Le nouveau port Tanger Med connaîtra progressivement l’extension de ses activités. L’actuel port de Tanger lui transféra son trafic passagers- marchandises et sera reconverti dans des activités de croisières et de plaisance. Le nouveau port Tanger Med fera de la région un pôle de développement économique et social. Il permettra à la production nationale d’être plus compétitive sur le marché étranger, en mettant à la disposition des entreprises exportatrices, un port moderne et performant et des zones franches favorisant l’investissement privé tant national qu’international.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *