Tanger : Mise à niveau des quartiers de Béni Makada

Tanger : Mise à niveau des quartiers de Béni Makada

Longtemps considéré comme le plus pauvre et le plus surpeuplé, l’arrondissement de Béni Makada bénéficiera du programme de développement urbain de Tanger. Avec un montant de 1200 millions DH et s’étalant sur une période allant de 2009 à 2013, cet arrondissement connaîtra, l’an prochain, le lancement de plusieurs chantiers. L’objectif est «la mise à niveau des quartiers sous- équipés, la dotation de ces derniers en équipements de proximité ainsi que l’amélioration de la circulation et de la mobilité», note une étude publiée par le Centre régional d’investissement (CRI) Tanger- Tétouan. S’étalant sur une superficie de 13 km2, l’arrondissement compte une population de plus de 250 mille habitants et manque d’infrastructures de base nécessaires. L’explosion démographique de cet arrondissement est due essentiellement à un exode survenu au début des années 90, en provenance des communes rurales avoisinantes, des régions montagnardes du Rif et dans une moindre mesure des autres villes du Maroc. «Ce grand intérêt accordé à leurs quartiers et leur environnement est perçu comme une lueur d’espoir pour ces habitants dont la majorité vit dans la précarité et l’exclusion», affirment des représentants de la société civile des quartiers de Béni Makada. Selon la même source, quelque 300 millions DH sont destinés à la réalisation de travaux de ravalement des façades (100 millions DH) et la réfection des voies secondaires et tertiaires (200 millions DH) au profit de 11 000 constructions de Béni Makada et sur une superficie de 325 ha. Les deux quartiers d’Aouama et Mers seront dotés d’équipements de proximité d’un coût global de 50 millions DH. Il s’agit des équipements sociaux (40 millions DH) et une salle couverte (10 millions DH).
Pour l’amélioration de la circulation dans l’arrondissement de Béni Makada, ce dernier connaîtra le renforcement de la voirie de proximité dont le coût est de 200 millions DH. Quelque 30 millions DH seront alloués à la réalisation de nouveaux giratoires, de nouveaux carrefours à feux, de nouveaux carrefours à perte de priorité ainsi que de la modification et l’aménagement des carrefours. En plus de l’organisation du trafic, l’amélioration de la circulation à Béni Makada exige aussi l’organisation du transport collectif. A cet effet, le programme prévoit la création de deux axes routiers pour le transport en commun, et ce, pour un coût de 30 millions DH. Alors que quelque 50 millions DH seront destinés à la modernisation et au renforcement du parc des véhicules servant à ce type de transport. Soulignons que ces projets de mise en niveau des quartiers de Béni Makada font partie d’un important programme de mise à niveau de Tanger dont le coût global s’élève à 2460 millions DH. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *