Tanger : Mohamed Ben Taieb remporte le prix de la radio

Tanger : Mohamed Ben Taieb remporte le prix de la radio

Une ambiance chaleureuse règne dans les locaux de Radio Tanger. L’un de ses journalistes, Mohamed Ben Taieb, vient de remporter le prix de la radio lors de la 7ème édition du Grand prix national de la presse. Une consécration qui vient couronner une longue carrière pleine de succès. Travailleur et talentueux, Mohamed Ben Taieb fait partie des grands journalistes qui ont fait la réputation de Radio Tanger. Il est du genre à travailler en silence. Il n’a jamais pensé présenter sa candidature à un prix de journalisme. «J’aime mon métier, je lui consacre une grande partie de mon temps. Je n’ai jamais cherché à être récompensé, mais à faire un travail qui plaît au public», révèle Mohamed Ben Taieb avec modestie. Et de poursuivre que c’était Abdelilah Lahlimi, directeur de Radio Tanger, qui «m’a encouragé à me présenter à cette compétition nationale par un reportage que je venais de réaliser et qui traite un sujet d’actualité : Les drogues dures. Et je suis maintenant très content d’être un des lauréats de ce Grand prix à moins de deux ans seulement de ma retraite». Lauréat du Centre américain de langues, Mohamed Ben Taieb a intégré, en avril 1973, l’équipe de journalistes de Radio Tanger. Il a vite réussi à attirer l’attention des responsables de cette station qui lui ont confié la mission de couvrir de grands événements et la réalisation de reportages. «On a l’impression, en suivant les émissions de Mohamed Ben Taieb, que ce dernier est né pour être journaliste de radio», souligne M. Lahlimi. Mohamed Ben Taieb est très aimé et apprécié par ses collègues au travail. «Il est resté toujours modeste et continue de faire preuve de dynamisme et d’abnégation dans son travail», témoigne un de ses collègues journaliste à Radio Tanger. Lancée il y a plus de trois ans, l’émission «Aniss El Laïl» (Le compagnon de la nuit), que présente Mohamed Ben Taieb pendant deux heures, est destinée aux conducteurs. Elle est suivie par un grand nombre d’auditeurs. «Je sens que j’aurais dû faire cette émission bien avant. Car c’est une émission instructive, on a réussi à enregistrer un bon nombre d’auditeurs parmi les conducteurs. Nous recevons des appels téléphoniques du Maroc et de l’étranger».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *