Tanger : Nadia Boulaaich retrace les couleurs d’Alhambra

Tanger : Nadia Boulaaich retrace les couleurs d’Alhambra

Le vernissage de l’exposition de l’artiste-peintre Nadia Boulaaich a eu lieu, jeudi 5 novembre, à la galerie d’art contemporain Mohamed Drissi à Tanger. Fidèle à son style, cette jeune artiste tétouanaise présente ses œuvres inspirées de l’architecture arabo-mauresque avec ses multiples formes géométriques. «Comme tout artiste-peintre résidant à l’étranger, je trouve toujours un grand plaisir d’exposer au Maroc. Je présente à travers cette exposition mes œuvres que j’ai réalisées depuis 2005. J’ai essayé de refléter cette double culture que je connais depuis mon installation en Espagne pour poursuivre mes études des beaux-arts en Espagne», déclare à ALM Nadia Boulaaich.
Cette jeune artiste-peintre, qui vit depuis 1998 à Grenade, a voulu, à travers cette exposition, retracer les couleurs et la beauté du célèbre palais de l’Alhambra. Elle cherche, ainsi, à ouvrir un dialogue avec le public marocain autour de son travail. Le visiteur de cette exposition qui se poursuit jusqu’au 30 novembre sera fasciné par des paysages et la nature morte au milieu de cette beauté architecturale arabo-andalouse.
Nadia Boulaaich a réussi, grâce à son style de peinture, à se faire une réputation parmi les artistes-peintres dans son pays d’accueil. Ce qui a amené les critiques d’art en Andalousie à vanter les mérites de cette «artiste-peintre mauresque», selon les médias andalous.
Il est à rappeler que les œuvres réalisées par Nadia Boulaaich, ces dernières années, l’ont placée dans la ligne néo-figurative. Considérée comme artiste-peintre coloriste se distingue par sa peinture qui n’est ni abstraite ni figurative.
Native de Tétouan, Nadia Boulaaich a découvert, depuis son enfance, sa passion pour la peinture. Encouragée par son père, elle a réussi à développer cette passion. Elle a choisi, d’abord, de poursuivre ses premières études à l’Institut national des beaux-arts de Tétouan.
Après avoir décroché son diplôme, elle a quitté sa ville natale pour s’inscrire à la Faculté des beaux-arts de Barcelone. Elle a réussi à y obtenir sa licence. Elle vit actuellement avec son mari, le journaliste, Houssine Majdoubi, à Grenade. Elle est toujours inscrite à la Faculté et prépare son doctorat sur l’art plastique marocain.
Riche d’exploits, Nadia Boulaaich a remporté plusieurs prix dont ceux obtenus lors des manifestations culturelles organisées entre autres à Madrid, Sitges, Barcelone et Tétouan. Elle a à son actif plusieurs expositions individuelles et collectives organisées notamment en France, Belgique, Italie, Argentine, Liban, Espagne et Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *