Tanger : Plus de 2 milliards de DH alloués aux investissements d’alimentation en eau potable pour la période 2012-2015

Tanger : Plus de 2 milliards de DH alloués aux investissements d’alimentation en eau potable pour la période 2012-2015

L’Office national de l’eau potable (ONEP) compte réaliser au cours de la période 2012-2015 des investissements d’infrastructures d’alimentation en eau potable d’un montant de 2,1 milliards de DH au niveau de la wilaya de Tanger.
Selon un document de l’ONEP, les projets d’infrastructures visant l’approvisionnement du milieu urbain s’accapareront de plus de 1,8 milliard de DH, dont 829 millions concernant des projets en cours de réalisation, notamment la création de la station de traitement de Tanger Méditerranée (120 millions) et le doublement de la station Hachef et la réalisation d’une nouvelle adduction vers le quartier de Bni Makada (650 millions).
Parmi les projets en cours figurent également la réalisation et l’équipement de quatre forages au niveau de la nappe phréatique de Charf El Akab pour un débit supplémentaire de 200 litres/sec, ainsi que l’étude de réhabilitation des adductions reliant Charf El Akab à la ville de Tanger.
Les projets programmés durant cette période totalisent, quant à eux, plus d’un milliard de DH. Il s’agit notamment du renforcement de la production d’eau potable à partir du nouveau barrage de Dar Khrofa pour un débit de 1.500 litres/sec et la réalisation d’une adduction de 60 km, pour un montant global de 800 millions de DH, et la canalisation des eaux brutes alimentant la station de traitement de M’harhar à partir du barrage Ibn Battouta, pour un coût de 210 millions de DH.
Pour ce qui est des projets réservés au monde rural, une enveloppe de près de 269 millions de DH a été consacrée à la réalisation des infrastructures qui permettront l’alimentation en eau potable de douars relevant de plusieurs communes rurales de la préfecture de Tanger-Asilah et de la province de Fahs-Anjra.
Par ailleurs, les investissements réalisés par l’ONEP au niveau de la wilaya de Tanger entre 2000 et 2012 dédiés à l’alimentation en eau potable sont de l’ordre de 651,5 millions de DH, dont 576,5 millions consacrés au milieu urbain, indique le document.
Parmi ces projets figurent la déviation et la protection des conduites d’alimentation en eau potable de Tanger, le dédoublement de l’adduction d’Asilah pour un débit de 80 litres/sec, l’alimentation du port Tanger Med à partir de la station de M’harhar en 2008 pour un coût de 270 millions de DH et la réhabilitation et la modernisation de cette même station, mise en service depuis 1958.
Le monde rural a bénéficié de projets d’une valeur de 75 millions de DH, notamment l’alimentation de 35 douars à partir de l’adduction de Tanger-Asilah et la réalisation et l’équipement d’un forage de 20 litres/sec en plus de la construction de 3 réservoirs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *