Tanger: Plus de préfabriqué dans les établissements scolaires

Tanger: Plus de préfabriqué dans les établissements scolaires

La ville du détroit s’engage dans un processus de renouveau et de renforcement de ses structures éducatives. A cet effet, le secteur éducatif à Tanger est destiné à bénéficier de plusieurs projets de construction et de rénovation des établissements scolaires dont les plus importants seront réalisés dans le cadre du programme Tanger-Métropole.

Parmi ces projets figure celui de l’éradication du préfabriqué des établissements scolaires dans l’ensemble du territoire préfectoral de Tanger-Asilah. Une convention tripartite vient d’être signée entre la délégation préfectorale de l’éducation nationale, l’association des promoteurs immobiliers et une société immobilière partenaire, et ce, en vue du remplacement dans un premier temps de 38 classes par le dur.

Conclue en coordination avec la wilaya de la région Tanger-Tétouan, «cette convention concerne les objectifs du plan stratégique (2013-2017) de la délégation préfectorale de l’éducation nationale de Tanger-Asilah et s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux programme Tanger-Métropole. Son objectif est d’éradiquer l’ensemble des classes en préfabriqué restantes qui sont au nombre de 136», selon les responsables de la délégation préfectorale de l’éducation nationale de Tanger-Asilah.

Notons que dans le cadre de cette convention tripartite, l’association des promoteurs immobiliers s’engage à contribuer au remplacement par le dur une douzaine de classes et d’autres espaces en préfabriqué dans l’école Imam El Ghazali. Son engagement porte aussi sur le remplacement de huit classes en béton dans l’école Al Farissi à Mghogha.

L’association fera de même pour huit autres classes en préfabriqué dans un établissement d’enseignement primaire de l’arrondissement Béni Makada. Quant à la société immobilière, celle-ci s’engage dans le cadre de cette convention tripartite à contribuer également au remplacement de huit classes par le dur dans le lycée Al Massira dans ledit arrondissement.

Il est à rappeler que cette convention tripartite a été précédée d’une autre entre le ministère de tutelle et la wilaya de la région de Tanger-Tétouan visant à élargir l’offre éducative ainsi qu’à réhabiliter et rénover des établissements scolaires à Tanger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *