Tanger : Pour la protection et la promotion de la médina

Tanger : Pour la protection et la promotion de la médina

à l’instar des exercices 2008 et 2009, le programme d’action d’Al Boughaz est marqué, encore une fois cette année, par la concrétisation des projets phares de l’association concernant la contribution à la réhabilitation de la médina de Tanger. C’est ce qui a été affirmé lors de la dernière assemblée générale ordinaire de cette association qui s’est déroulée samedi 25 décembre. Cette rencontre s’est distinguée par la présentation de quelques projets de la protection et la promotion de l’ancienne médina de Tanger dont le projet de la restauration de l’ancienne résidence de feu Sidi Abdellah Guennoun. Situé dans le site historique de la Casbah, ce projet, prévu d’être achevé au cours du premier trimestre de 2011, constitue la première phase du programme «Tanger, espace de convivialité multiculturel TECM». Piloté par l’Association Al Boughaz, ce projet qui consiste en la construction d’un centre culturel s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec l’ONG italienne Cospe et la Fondation Abdellah Guennoun.
Pour la réalisation des travaux de restauration de ce projet, «l’Association d’Al Boughaz a bénéficié d’un financement de quelque 99.590 dollars, dans le cadre du programme de partenariats en appui à la société civile (PASC), en soutien à l’INDH, piloté par le PNUD avec un budget de deux millions de dollars apportés par la coordination italienne. Le ministère des Affaires étrangères italien apporte 64 000 euros à travers le projet TECM et l’INDH un million DH en deux tranches», explique Lotfi Chraibi, secrétaire général de l’Association Al Boughaz. Selon les responsables de ce projet, celui-ci porte le nom du célèbre nationaliste, théologien et poète Abdellah Guennoun. Les travaux de la restauration de l’ancienne résidence de cette grande figure tangéroise «respectent les caractéristiques architecturales du bâtiment et l’esprit même de la maison à travers la récupération des matériaux originaux et du mobilier existant quand il est encore en bon état. La chambre à coucher de feu Abdellah Guennoun ainsi que sa bibliothèque seront préservées, en hommage à sa mémoire», note-t-on. Destinés à faciliter la communication et le fonctionnement du réseau des associations partenaires d’Al Boughaz et la Fondation Abdellah Guennoun, les espaces que compte ce centre culturel seront dédiés à abriter les manifestations culturelles et sociales. Outre la restauration de la maison Guennoun, le programme TECM prévoit aussi la réhabilitation de Borj Dar Baroud en centre des arts et métiers pour la formation et l’apprentissage des métiers d’artisanat et celle de Borj El-Hajoui en un centre international de musique traditionnelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *