Tanger : Re-scolarisation des enfants chiffonniers

Tanger : Re-scolarisation des enfants chiffonniers

La Coopération internationale allemande (GIZ) renforce son action sociale à travers son programme de gestion et de protection de l’environnement (PGPE). A cet effet, les responsables du PGPE/ GIZ- nord viennent de lancer un projet de re-scolarisation au profit d’une vingtaine d’enfants chiffonniers de la décharge de Tanger. «Cette initiative fait partie d’une série d’actions menées par le PGPE- nord et visant en général l’intégration socio-économique de tous les chiffonniers de la décharge de Tanger», indique Tarik El Edghiri, conseiller à la GIZ de Tanger. Il est à préciser que ce projet de re-scolarisation est initié par la GIZ en collaboration avec la délégation provinciale de l’éducation nationale de Tanger- Assilah, l’Association aide et secours de Tanger, le conseil de la commune urbaine, ainsi que le Croissant rouge de Tanger. «Ce projet de re-scolarisation bénéficie du soutien du programme de l’éducation non formelle lancé par le ministère de l’Education nationale. Il vise particulièrement la réinsertion des enfants de moins de 16 ans en situation précaire», affirme M. El Edghiri. Par ailleurs, les responsables de ce projet de re-scolarisation ont aménagé une classe à l’entrée de la décharge de Tanger pour accueillir les vingt enfants chiffonniers bénéficiaires. «Une équipe du PGPE/ GIZ- nord a été chargée auparavant de se rapprocher des enfants chiffonniers pour gagner leur confiance et les convaincre ensuite pour adhérer à ce projet de re-scolarisation», note-t-on. La scolarisation de ces enfants bénéficiaires de ce projet est assurée en coordination avec la délégation provinciale de l’éducation nationale de Tanger- Assilah. «Ces enfants sont destinés à bénéficier d’un programme scolaire de 800 h, qui leur permet de passer l’examen de fin d’année pour pouvoir ainsi intégrer l’établissement scolaire ou la formation professionnelle», explique Ibtissam Boumlik, conseillère technique junior à la GIZ de Tanger. En plus de ce projet de re-scolarisation, la GIZ- nord vient de lancer un projet de formation professionnelle au profit de huit femmes des chiffonniers de la décharge de Tanger, et ce dans les domaines de couture et de broderie. Elle se prépare également pour le lancement d’un autre projet de formation au profit d’une trentaine de chiffonniers de ladite décharge dans les différentes branches professionnelles. Notons que la GIZ est engagée, à travers son programme PGPE, d’apporter le soutien à la politique environnementale nationale marocaine et la transposition de mesures de protection de l’environnement dans le secteur industriel urbain au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *