Tanger : réhabilitation de la zone industrielle de Gzenaya

Tanger : réhabilitation de la zone industrielle de Gzenaya

L’Association des investisseurs de la zone industrielle de Gzenaya (AIZIG) a tenu, récemment, son assemblée générale annuelle au siège de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la wilaya de Tanger (CCIST). Présidée par Zouhaïr Magour, président de l’AIZIG, cette assemblée s’est distinguée par la présentation du bilan des actions réalisées et les efforts à entreprendre en vue de renforcer et moderniser l’infrastructure de base de la zone industrielle de Gzenaya. «Nous avons pu, grâce à la mobilisation de tout un chacun, renforcer la position de cette zone. Mais il nous reste encore beaucoup de travail à faire», a tenu à rappeler M. Magour. Comme d’habitude, les travaux de cette assemblée annuelle ont débuté par la lecture du rapport moral, qui a fait ressortir que «la zone a besoin d’importants travaux de réhabilitation». Les allées de la zone ne sont pas toutes branchées au réseau de l’éclairage public. Selon le même rapport, des efforts sont entrepris auprès d’Amendis et de l’Office national de l’électricité (ONE) pour résoudre cette question. De même, l’AIZIG se penche, actuellement, sur le projet de traçage et de l’asphaltage des routes et des allées ainsi que l’installation de bouches et de poteaux d’incendie. Elle a ainsi pu obtenir le soutien de la wilaya de Tanger, le Centre régional d’investissement (CRI) et d’autres services publics concernés pour le lancement des travaux de la réalisation de ce projet dans les meilleurs délais. «C’est la société MEDZ, filiale de la Caisse de dépôt et de gestion, qui est engagée à réaliser les travaux de réhabilitation de la zone», a précisé M. Magour. Par ailleurs, l’AIZIG a conclu des accords, entre autres, avec la Sûreté nationale, la Gendarmerie royale, les Forces auxiliaires et les autorités locales afin de multiplier les campagnes de sécurité routière et d’organiser la circulation des véhicules au niveau des points noirs situés particulièrement à l’entrée de la zone. L’Association a décidé depuis l’année dernière d’organiser une campagne annuelle de curage au mois d’octobre pour lutter contre les inondations. Et à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, elle a procédé à l’organisation, en juin dernier, des opérations de boisage au sein de la zone. Créée en 1996, la zone industrielle de Gzenaya a été réalisée en trois tranches. Elle s’étale sur une superficie totale de 129 ha, à proximité de la commune rurale de Gzenaya et à près de 11 km de la ville de Tanger. Elle compte 1299 lots dont 415 parcelles destinées à la petite et moyenne industrie, 827 lots à l’habitat et 57 lots à l’équipement. La zone est destinée à abriter 500 entreprises permettant de générer entre 30.000 à 35.000 emplois.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *