Tanger : Rencontre hispano-marocaine des femmes entrepreneuses

Tanger : Rencontre hispano-marocaine des femmes entrepreneuses

Les femmes entrepreneuses marocaines ont récemment organisé une rencontre avec leurs consœurs espagnoles à Tanger. Tenue en collaboration entre la CECIT et l’Afem, cette manifestation visait le renforcement des liens de coopération entre les femmes chefs d’entreprise du Maroc et celles de l’Espagne. Intervenant à cette occasion, Isabel Serrad, trésorière de la CECIT, a tenu à souligner que le Maroc offre un fort potentiel de développement et la femme devait en profiter comme interlocutrice capable de mieux jouer son rôle dans le développement du tissu économique et social de son pays.
De son côté, la présidente de l’AFEM pour la région du Nord, Faouzia Tariq, a indiqué que ce type de rencontres «nous interpelle toutes ensemble pour une prise de conscience de notre situation en tant que femmes chefs d’entreprises et en tant que membres actifs pour contribuer au développement de nos pays respectifs et de notre volonté irréversible de mobiliser nos énergies en tous temps et lieux pour transcender les défis du développement et réussir avec les hommes les challenges du progrès économique et social».    
Les participantes à cette rencontre féminine ont mis en exergue l’importance de la création des réseaux d’associations en vue «de sortir les femmes de leur isolement dans un marché à dominante masculine. Ce tissu de réseau  consiste essentiellement à créer et générer des lieux d’échanges et de solidarité agissant sous la forme de groupements d’intérêt économique féminin (GIEF)», a noté Mme Tariq.
De même, elle a fait remarquer que «les bénéficiaires désignées pour intégrer ce réseau sont dans une première phase des femmes chefs d’entreprise dont les démarches entrepreneuriales sont déjà acquises. Mais ces acquis seront renforcés grâce notamment à des ateliers de formation, de sensibilisation et d’accompagnement et un véritable coaching».
A noter que des représentantes des sociétés et des ONG marocaines et espagnoles ont évoqué, lors de cette rencontre, leur expérience dans les domaines économiques et sociaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *