Tanger : renforcer les activités génératrices de revenus

Tanger : renforcer les activités génératrices de revenus

Organisée par la coordination nationale de l’INDH et en partenariat avec l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), cette formation qui a été lancée le 22 février à Marrakech et a bénéficié à quelque 280 porteurs d’AGR au niveau national. Elle est destinée notamment aux chefs des Divisions de l’action sociale (DAS), aux membres des comités provinciaux de développement humain et à des équipes d’animation des quartiers. «Cette deuxième session de formation qui a pris fin dans la ville de  Tanger s’inscrivait dans le cadre du programme Millenium Challenge Corporation (MCC)», a affirmé Hania Lamrani Alaoui, représentante de la coordination nationale de l’INDH. Par ailleurs, cette dernière étape de formation organisée à Tanger a bénéficié à près de soixante-dix personnes. Lesquelles sont venues notamment des régions de Tanger- Tétouan, Gharb-Chrarda-Bni Hssen, Rabat- Salé- Zemmour- Zaër et du Grand Casablanca. Cette deuxième session de formation s’assignait pour objectif de doter les bénéficiaires de techniques de management, de pilotage et de gestion des AGR, permettant de «créer une dynamique économique locale», a souligné Mme Lamrani Alaoui. Cette formation, lancée le 22 février dernier, a été précédée par une première session de formation organisée en décembre 2009 et janvier 2010, qui avait bénéficié, au niveau national, aux mêmes 280 acteurs de gouvernance et d’appui à l’INDH. A cet effet, cette première session «avait pour objectif d’acquérir les nouvelles technologies et méthodes liées à l’identification d’axes d’intervention stratégique pour la création des AGR», a-t-on noté. Les deux sessions de formation seront suivies par une troisième qui aura lieu au mois de juin.  Cette troisième session de formation viserait en premier lieu «d’offrir aux bénéficiaires les outils nécessaires pour la post-création des AGR. Des certificats seront remis lors de cette troisième session aux participants des ces trois étapes de formation», a précisé Mme Lamrani Alaoui.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *