Tanger : reprise de l’activité hôtelière

Tanger : reprise de l’activité hôtelière

L’activité hôtelière à Tanger s’est nettement redynamisée. Les statistiques relatives à ce secteur confirment la position de la ville parmi les destinations touristiques les plus importantes au Maroc. Selon l’Observatoire du tourisme, les nuitées déclarées dans les établissements hôteliers classés à Tanger ont enregistré durant le mois de mars une hausse de 24 % en comparaison avec mars 2009. Cette redynamisation de l’activité hôtelière laisse présager une bonne saison estivale pour le secteur d’hébergement touristique dans la ville du détroit. Surtout que le taux d’occupation des chambres des établissements d’hébergement touristiques s’est amélioré au mois de mars dernier de quatre points pour atteindre 51%. Les statistiques indiquent que les hôtels 3, 4 et 5 étoiles ont réalisé un cumul de 83% des nuitées totales. Et plus précisément les établissements hôteliers classés 3 et 4 étoiles ont affiché une hausse respectivement de 9% et 80%. Alors que les nuitées dans les hôtels 5 étoiles ont connu une baisse de plus de 50%. Les professionnels attribuent, de ce fait, cette chute au déclassement d’un hôtel de cette catégorie à 4 étoiles, suite à l’opération de classement menée au titre de l’année 2009. Il faut préciser que cette redynamisation est due en grande partie aux touristes non-résidents dont les nuitées ont progressé en mars dernier de 33%. Quant aux touristes nationaux, ceux-ci ont réalisé au cours de ce même mois une hausse de 13%. Par ailleurs et selon l’Observatoire du tourisme, les nuitées réalisées par les touristes non-résidents ont enregistré, au cours du premier trimestre 2010, une augmentation de 16%. Les touristes résidents ont vu, pendant la même période, leurs nuitées progresser de 15%. Alors que les nuitées réalisées tant par les touristes résidents que les non-résidents ont enregistré, au cours du premier trimestre 2010, une augmentation de 16%. Les Espagnols constituent le principal marché étranger à Tanger. Les dernières statistiques publiées font part que le marché ibérique est en grande partie à l’origine de la progression des nuitées du tourisme récepteur. Quelque 29.931 Espagnols ont visité, au cours du premier trimestre 2010, la ville de Tanger. Soit une augmentation de 2% en comparaison avec la même période de l’année précédente. Le marché français vient au deuxième rang avec17.704 visiteurs, enregistrant une hausse de 4%. Le nombre de Britanniques, classés en troisième position, s’est élevé, durant le premier trimestre 2009, à 3 933, soit une augmentation de 20% par rapport à la même période de l’année écoulée. Notons qu’en matière d’hébergement classé, Tanger dispose actuellement d’une capacité hôtelière estimée à plus de 7.431 lits. Et avec les grands projets touristiques réalisés ou en cours de réalisation dans la ville du détroit, le nombre de lits hôteliers s’élèvera à 29.000 dans les prochaines années.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *