Tanger : Slokia, un patrimoine forestier et écologique en péril

Tanger : Slokia, un patrimoine forestier et écologique en péril

Les militants associatifs, les élus et les simples citoyens tangérois se mobilisent pour sauver la forêt Slokia de disparition. Faisant, depuis longtemps, l’objet de convoitise des promoteurs immobiliers, cet important Site d’intérêt biologique et écologique (SIBE), qui s’étend sur une superficie de 200 ha, risque de se transformer en constructions massives.
Les partis de l’opposition comme ceux de l’alliance au sein du conseil communal viennent d’émettre des communiqués de presse respectifs, où ils expriment leur protestation contre la disparition de ce site, comme un patrimoine naturel de grande importance. A commencer par le Parti de la justice et du développement (PJD), qui a tenu à lancer un SOS pour attirer l’attention publique sur le risque de reconversion de la forêt Slokia en grands projets immobiliers et touristiques. Les responsables du secrétariat préfectoral du PJD de Tanger-Assilah imputent, à travers leur communiqué, la responsabilité aux autorités locales, qui sont à l’origine de la décision de signature d’un procès-verbal pour la modification du plan d’aménagement prévu d’avoir lieu à la fin du mois en cours, permettant la construction de ces grands projets sur ce site. De même, les trois partis membres de l’alliance au sein du conseil communal de Tanger, en l’occurrence le Parti authenticité et modernité (PAM), le Rassemblement national des indépendants (RNI) et l’Union constitutionnelle (UC), et à leur tête le maire de la ville, Fouad El Omari, n’ont pas tardé à réagir en exprimant leur mécontentement face au danger qui guette la forêt à travers un communiqué commun, en date du mardi 21 février. Ils y font part qu’ils se sont réunis, la même journée, pour discuter de cette problématique. Et conscients de l’intérêt écologique et forestier de ce site et en tant que membres participatifs dans la gestion communale, les partis de l’alliance se disent engagés pour la protection et le développement des ressources forestières et végétales en vue de préserver la sécurité environnementale et la santé de la population. Pour ce faire, les membres de l’alliance font part à l’opinion publique qu’ils contreront tout ce qui pourrait nuire à l’espace forestier dont dispose la ville.
Outre les élus, toutes tendances politiques confondues, les représentants de la société civile se lancent dans un combat pour empêcher la disparition de ce site forestier. Comme elle l’a fait pour les autres sites naturels et historiques Perdicaris et Villa Harris, la Ligue de défense des droits des consommateurs- qui a toujours appelé à réfréner la convoitise des promoteurs immobiliers dont fait l’objet la forêt Slokia- a réalisé un rapport détaillé sur cet espace écologique, se distinguant particulièrement par sa dynamique forestière et floristique. Une pétition vient d’être lancée par de simples citoyens pour encourager la population à se mobiliser pour sauver la forêt Slokia, considérée comme un véritable poumon pour Tanger et les zones avoisinantes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *