Tanger : Soutien catalan à la mise à niveau urbaine

Aider la population du quartier populaire Bir Chifa à sortir de l’exclusion, c’est l’objet d’un grand projet de coopération entre l’Association de développement local méditerranéen Adelma et l’ONG catalane «Proyecto Local». Financé par l’Agence catalane de coopération au développement (ACCD), ce projet s’étale sur une période de cinq ans et connaît le soutien des membres de la société civile de ce quartier. Ce qui encourage le renforcement de la coopération maroco- espagnole pour la lutte contre la pauvreté au Maroc. «Ce genre de projets nécessite la contribution de tout un chacun. Car ils sont destinés, entre autres, aux jeunes affectés par le chômage, la pauvreté et la marginalisation, leur permettant ainsi d’éviter le phénomène de l’émigration et la drogue leur menant dans certains cas à une mort prématurée», a précisé le vice- président du gouvernement de la Catalogne, Josep Luis Carod Rovira, lors d’une visite effectuée, vendredi 11 avril, au projet de développement social et de lutte contre la pauvreté dans le quartier Bir Chifa.
Initié en 2006, ce projet vise l’amélioration du cadre de vie de la population et l’intégration sociale des enfants et des jeunes en situation difficile dans le quartier populaire Bir Chifa. Il a consisté, dans sa première phase, en la création d’un terrain de sport polyvalent pour les jeunes et un espace des jeux pour enfants de ce quartier. Quelque 256 jeunes y ont bénéficié d’une formation en matière de santé préventive, de protection de l’environnement et d’émigration. Plus de 700 autres ont été sensibilisés à l’action sociale en vue de leur contribution à d’autres projets sociaux.
Ce projet de développement social du quartier Bir Chifa poursuit, aussi et dans sa deuxième phase, la réalisation d’autres actions sociales. Il vise d’abord au renforcement du comité de développement du quartier Bir Chifa et de constituer une cellule de réflexion sur les questions de l’enfance et de la jeunesse du quartier. Il englobe plusieurs actions dont l’aménagement du marché d’approvisionnement communautaire du Bir Chifa, la formation professionnelle et l’emploi des jeunes, la scolarité des enfants et des jeunes ainsi que le renforcement de leurs capacités intellectuelles et sportives.  Situé au sud de Tanger, Bir Chifa est considéré parmi les quartiers les plus pauvres de la ville. Il connaît depuis 1975 un grand mouvement migratoire en provenance pour leur majorité des zones rurales avoisinantes de la cité du détroit ainsi que celles des autres régions du Maroc. Il connaîtra en 1994 un projet de réaménagement initié par l’Etat pour son approvisionnement en un réseau d’eau, d’électricité et d’assainissement. Ce projet va être renforcé en 1996 par un plan de restructuration du quartier qui a permis la réalisation de la route principale. Le quartier connaît également depuis 2000 la création de plusieurs projets économiques et sociaux. Mais en dépit de ces efforts du développement du quartier Bir Chifa, celui- ci qui compte actuellement 30 000 habitants souffrent du chômage, d’analphabétisme et d’un manque considérable en infrastructures culturelles et sportives.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *