Tanger : Tanjazz 2008 : La ville du détroit fête le jazz

Tanger : Tanjazz 2008 : La ville du détroit fête le jazz

La cité du détroit est fin prête pour accueillir le festival Tanjazz 2008. Les grandes affiches de cet événement musical ornent depuis plus d’une quinzaine de jours les principales artères. La belle photo en noir et blanc de la chanteuse de jazz américaine Billie Holiday qui y trône ne peut laisser insensibles les passants et les visiteurs de la perle du Nord. L’ambiance de fête règne dans la ville à l’occasion du 9ème festival de Tanjazz qui aura lieu du 28 mai au 1er juin. Tanger est devenue à cette occasion un lieu de prédilection pour les amateurs et amoureux de la musique de jazz.
Ce festival qui se développe d’une année à l’autre est destiné à l’animation de la ville. Et comme les années précédentes, plusieurs partenaires y apportent leur soutien. Selon les organisateurs, Tanjazz 2008 se distingue par plusieurs nouveautés. Les activités de cet événement musical se dérouleront au centre- ville. La place des Nations unies accueillera pendant cinq jours des concerts de musique de jazz ou se rapprochant à cet art. C’est le groupe marocain Numydia qui a ouvert le bal de ces soirées musicales destinées notamment au grand public. Celui- ci est invité à découvrir une musique originale où se mélange la tradition marocaine au son de la modernité. La place des Nations vibrera également au rythme d’un autre type de musique populaire conçu par le groupe jdidi Mazagan et où l’on trouve du chaâbi, aloui, jazz et rock… Le batteur- percussionniste maroco-sénégalais, Mokhtar Samba, y sera de la fête et sera, pour l’occasion, accompagné par de grands musiciens tels que Youssou N’Dour, Carlos Santana et Manu Dibango. Le public aura aussi rendez- vous avec le musicien marocain Fouad Hani qui présentera avec d’autres musiciens un mélange de musique de jazz, reggae, funk… Ils chanteront un répertoire original de chansons militantes pour la paix et contre toutes formes de la corruption et autres problématiques sociales.
La place des Nations accueillera d’autres groupes de musique tels que Heavy Fingers Fanfare, Digue Bazar Compagnie, Puissance Jazz Big Band.
Notons qu’au programme global de ce festival, plus d’une trentaine de concerts dont les principaux seront donnés au Palais des institutions italiennes plus connu sous le nom du Palais My Hafid. En plus de Mokhtar Samba, plusieurs noms de jazz se produiront dans ce prestigieux site historique. Il s’agira entre autres de l’Enzo Favata Trio, Chuchito Valdés, The Bone’s Project, M’Oudswing, Issas Turienzo et Le Black Label Swingtet.
Des concerts seront encore donnés dans les grands palaces et établissements hôteliers à Tanger.  Dans le cadre de ce festival, la cinémathèque de Tanger connaîtra la projection des films autour de la musique de jazz faisant partie de la célèbre collection Jo Milgram.
Outre les concerts et films de jazz, le Palais My Hafid abritera une exposition rétrospective de photos du festival de Tanjazz réalisées par les deux photographes français et habitués de cet événement musical, Pascal Bouclier et Jean-Luc Poudou. Intitulée «Jazz is Female», le photographe belge, Cedric De Lièvre, y expose des photographies de grandes chanteuses de jazz.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *