Tanger-Tétouan : pour le renforcement du système éducatif

Tanger-Tétouan : pour le renforcement du système éducatif

Le siège de la préfecture de Fahs-Anjra a abrité, jeudi 17 décembre, les travaux de la 8ème session du conseil d’administration de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Tanger- Tétouan. Présidés par la secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement scolaire, Latifa Laabida, les travaux de cette 8ème session se sont déroulés sous le thème «Ensemble pour l’école de la réussite». Cette séance a été marquée notamment par la discussion et l’adoption du programme d’action et le budget prévisionnel au titre de l’année 2010.
Intervenant à cette occasion, Mme Labida a souligné l’importance de cette 8ème session qui «vient près de six mois après la tenue de la 7ème session au mois de juillet 2009». Et de poursuivre que cette 8ème session constituait une occasion pour présenter le bilan pour l’année 2009, exposer le programme d’action pour l’année ainsi que définir le budget au titre de l’année 2010.
La secrétaire d’Etat a également indiqué que la rentrée scolaire 2009- 2009 a été marquée par la mise en application du plan d’urgence visant la réforme du système éducatif national. Elle a, en plus, précisé que le ministère de l’Education s’est engagé à la mobilisation de toutes ses potentialités pour la réussite du chantier de renforcement et de réforme du système éducatif. Elle a aussi souligné l’engagement du gouvernement pour faire face aux contraintes socio-économiques. «Le budget consacré aux contraintes économiques a plus que doublé pour atteindre un milliard 730 millions DH au lieu de 760 millions DH au cours de la saison scolaire précédente», a précisé Mme Labida.
De son côté, le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Tanger-Tétouan, Abdelwahab Benajiba, a tenu à rappeler l’importance du choix du slogan de cette 8ème session qui considère l’éducation comme un élément important, qui «est la responsabilité de tous». Il a, en plus, précisé que l’ambition étant «d’instaurer les piliers d’un enseignement de qualité dans l’école marocaine». Il est à noter qu’une série de recommandations ont été formulées lors de cette 8ème session, entre autres, la poursuite de la mise en œuvre du plan d’urgence ainsi que l’élargissement et la diversification des domaines de coopération entre l’Académie, l’Université et les établissements de formation professionnelle en vue d’élaborer un programme intégré pour pouvoir accompagner la forte dynamique de développement économique que connaît la région de Tanger-Tétouan. Les participants ont également recommandé de faire de l’établissement scolaire une véritable unité d’éducation et de formation tout en appelant à la rationalisation des dépenses dans ce secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *