Tanger : Un collectif pour défendre le patrimoine naturel et historique

Tanger : Un collectif pour défendre  le patrimoine naturel et historique

C’est une première dans la ville du détroit. Des représentants de la société civile, des partis politiques et des instances syndicales viennent de se constituer, dernièrement, en un nouvel organisme associatif en vue de préserver et promouvoir le patrimoine naturel, historique et culturel. Baptisé l’Observatoire pour la protection de l’environnement et du patrimoine historique de Tanger (OPEPHT), ce nouvel organisme est «une suite logique de la dynamique initiée au début de l’année en cours, dans le cadre de la coordination de protection de l’environnement et des espaces verts de Tanger «Sloukia awalan» (Sloukia en premier)», explique un communiqué émis par l’OPEPHT. La plupart des 25 membres du conseil administratif de l’Observatoire, qui ont été élus lors d’une assemblée générale tenue dernièrement, sont des Tangérois très connus pour leur militantisme associatif et syndical. Lesquels ont, au départ et avant de se constituer en organisme associatif, réussi à se réunir dans une coordination et de contribuer à sauver de la disparition la forêt Sloukia, qui a provoqué à l’époque une polémique à cause des tentatives de sa conversion en projets immobiliers et touristiques. Ils multiplient depuis des actions pour contrer tout ce qui pourrait nuire au patrimoine naturel et culturel à Tanger. Et selon les membres de l’OPEPHT, la création de l’Observatoire vise à promouvoir et protéger le patrimoine naturel et historique en collaboration avec les responsables et les parties prenantes aux niveaux national et international. «Ce nouvel organisme associatif a pour but de renforcer le rôle de la société civile dans la préservation du patrimoine naturel et culturel de la ville de Tanger, conformément aux orientations de la nouvelle Constitution et aux attentes des citoyens tangérois», soulignent-ils à travers ce même communiqué.
Notons que Tanger regorge d’importants sites naturels, historiques et naturels faisant d’elle une ville mythique et accueillante, témoin de la succession des anciennes civilisations et le passage de célèbres artistes et créateurs contemporains. La plupart des sites forestiers et monuments culturels et historiques, comme la forêt Perdicaris, les Grottes d’Hercule ou encore le théâtre Cervantès, souffrent de la négligence et de manque d’entretien. La création de ce type d’organisme contribuera certainement à sauver cet important patrimoine de la dégradation, voire de la disparition même.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *