Tanger : Un parc hôtelier en évolution

Tanger : Un parc hôtelier en évolution

En plus d’un taux d’occupation pratiquement en constante augmentation, le parc hôtelier à Tanger est en train d’évoluer. C’est ce qu’ont fait ressortir les résultats du contrôle de la Commission régionale de classement (CRC) dont ont fait l’objet les hôtels et maisons d’hôtes classés. «Cette opération de contrôle annuel a montré que plusieurs unités hôtelières ont réalisé de grands progrès concernant leur hygiène et propreté ainsi que leurs équipements et la qualité de leurs services», explique le délégué provincial du ministère du Tourisme, Rachid Ihdem, faisant remarquer que «cela n’empêche pas de dire qu’il y a beaucoup d’efforts à fournir notamment au niveau des établissements hôteliers de catégorie supérieure. Ceux-ci doivent développer leur prestation de services pour se mettre au diapason des nouveaux projets hôteliers dont quelques uns sont en cours de réalisation».
L’objectif était de s’enquérir de la conformité des conditions générales de l’établissement aux critères de la classification qui sont arrêtés par le ministère du Tourisme. Il s’agissait aussi de la vérification de la conformité des prestations de services et la qualification du personnel aux normes minimales et l’inspection de l’état des établissements concernant leur conformité aux prescriptions des règles d’hygiène, de salubrité publique et de sécurité. Cette commission devait faire aussi le contrôle de l’état des installations communes, des chambres, de l’ameublement, des dépendances et installations de service ou d’animation.
Présidée par le délégué du tourisme, cette CRC a été constituée par les autorités locales, les représentants des trois associations de l’industrie hôtelière, des agences de voyages, des restaurateurs et de la protection civile ainsi que le directeur de l’école hôtelière à Tanger. Selon Mustapha Boucetta, président de l’Association de l’industrie hôtelière de Tanger et du conseil régional du tourisme de Tanger Tétouan, les visites annuelles de cette commission «poussent les unités hôtelières de subir annuellement un véritable lifting et de bien s’équiper. Mais à mon avis, les hôteliers ne doivent pas être avisés du jour de la visite de cette commission. Ce qui permettra à celle- ci de connaître l’état réel de ces établissements hôteliers que la qualité de leurs services».
Ces visites à l’improviste, poursuit ce responsable, sont devenues, ces dernières années, très importantes. «Surtout que les hôtels à Tanger sont pratiquement pleins toute l’année. Cela est dû en grande partie à l’amélioration du tourisme d’affaires. Ce qui nous a poussé à créer un projet de construction d’un palais des congrès. La mairie nous a accordé un terrain de plus de 6000 m2», faisant remarquer que «ce dossier de construction du Palais des congrès avance grâce au soutien du wali de la région de Tanger, Mohamed Hassad. Nous sommes actuellement en train de chercher un bureau d’expert et un architecte pour la réalisation de ce projet». Notons que les hôteliers et autres établissements d’hébergement touristique classés à Tanger se montrent satisfaits pour l’année en cours. La ville a enregistré jusqu’à la fin mai une hausse d’occupation de 49 %, soit une augmentation de cinq points par rapport à la même période de l’année 2007. Et concernant le mois de mai, le secteur hôtelier et d’hébergement classé a connu une augmentation de 11% en matière de nuitée, en comparaison avec le même mois de l’année précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *