Tanger : Un plan pour la protection des mineurs

L’Entraide nationale et l’Agence andalouse de coopération internationale ont signé, récemment à Tanger, un plan de travail pour le lancement de la première phase d’un projet de coopération pour la protection des mineurs en situation difficile dans les régions du nord. Le plan de travail, dont le document a été signé par le directeur de l’Entraide nationale, Mohamed Talbi, et le directeur de l’Agence andalouse de coopération internationale, Joakin Rivas Rubiales, vise l’amélioration des conditions d’accueil des mineurs en difficulté dans les régions de Tanger-Tétouan, de Taza-Al-Houceima-Taounate, et de l’Oriental. Le programme compte la création au sein des établissements d’accueil des «centres pilotes de référence» pour la prise en charge des mineurs. Ce volet comprend la réhabilitation et l’équipement des établissements existants pour mener à bien cette mission. La première phase de ce projet compte également un soutien aux services de l’Entraide nationale dans les régions concernées en vue d’optimiser leurs interventions dans le domaine de la protection des mineurs. Il s’agit également de moderniser et structurer l’action des délégations régionales de l’Entraide nationale et d’instaurer des mécanismes de coopération avec les différents intervenants locaux dans le domaine de la protection des mineurs. Le projet de coopération bénéficiera dans son intégralité d’un financement conjoint des deux partenaires. L’Agence andalouse contribuera par un budget de 2,94 millions d’euros en plus d’un apport de l’Entraide nationale d’un montant de 2 millions DH. Seront concernés par la première phase de ce projet 100 employés des délégations de l’Entraide nationale de Tanger-Tétouan et 285 personnes qui s’activent dans le tissu associatif impliqué dans la protection des mineurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *