Tanger : Un Salon dédié à l’offre marocaine d’habillement

Le 4ème Salon du prêt-à-porter «Maroc in Mode» a ouvert, pendant quatre jours, ses portes à Tanger. Cette édition a eu lieu après trois autres organisées notamment à Madrid, Barcelone et La Coruna. Considéré parmi les leviers de la promotion commerciale de l’industrie de l’habillement au Maroc, le «Maroc in Mode» s’est distingué, cette année, par la présence de plus de 120 exposants du prêt-à-porter. «Ce salon entre dans le cadre d’un programme très vaste qui se poursuit jusqu’à la fin de 2009. Il sera suivi par l’organisation de quatre autres éditions organisées respectivement à Paris, Madrid, Milan et Londres», a indiqué le directeur général de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), Mohamed Tazi. Initié et organisé par l’AMITH et en collaboration avec Maroc export, ce Salon vise à faire connaître aux enseignes et marques internationales de distribution le potentiel d’exportation d’habillement. «Le choix de Tanger pour abriter ce 4ème salon de Maroc in Mode n’est pas fortuit. La zone de Tanger représente le second pôle textile- habillement au Maroc. Et son positionnement à 12 km de l’Europe matérialise le rattachement industriel de ce secteur aux marchés de l’Union européenne», selon les organisateurs. A noter que l’industrie d’habillement est le premier secteur exportateur au Maroc. Elle est aussi le premier employeur des industries manufacturières du Royaume. «Et en dépit d’un contexte économique international difficile, nous avons pu tirer notre épingle du jeu. C’est vrai que nous avons démarré, en 2009, avec une baisse significative (-20%) qui s’est estompée au fil des mois. Cette baisse a été contenue entre 6 et 7% par rapport à 2008. Alors que d’autres exportateurs telles que l’Egypte, la Tunisie et la Turquie enregistrent une baisse beaucoup plus prononcée», a souligné M. Tazi. La 4ème édition de Maroc in Mode s’est distinguée par la présentation d’une étude financée par l’AMITH qui a été réalisée par un célèbre institut français de la mode. «Cette étude nous a permis d’avoir les principales clés d’arbitrage des stratégies d’approvisionnement auprès des enseignes», a précisé M. Tazi. A noter qu’un sondage a été réalisé auprès de grandes entreprises et enseignes européennes de la mode et du prêt-à-porter. 92% des personnes interrogées ont privilégié le sourcing que revêt la proximité géographique dans la réduction des délais de livraisons et pour répondre à la tendance de «Fast fashion». D’ailleurs, grâce à la proximité géographique du marché européen, l’industrie de l’habillement marocaine a pu tirer partie de la montée en puissance du secteur de «Fast fashion». Elle a fait partie, en 2008, des cinq principaux fournisseurs du marché européen.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *