Tanger : Une exposition autour du méga port Tanger Med

Tanger : Une exposition autour du méga port Tanger Med

Le vernissage de cette exposition s’est déroulé lors de la journée inaugurale de ce 15ème SIT des livres et des arts, qui a eu lieu mercredi 4 mai. Intitulé «La grande œuvre des villes», ce salon a réussi à faire connaître à travers la présentation des photographies du port Tanger Med, les différentes infrastructures de ce méga complexe portuaire. Selon les organisateurs, cette exposition est tirée du livre édité à l’occasion de l’inauguration du port de passagers en juin dernier. «Le projet de Tanger Med annonce le renouveau de toute une région non seulement aux plans économique et industriel, mais aussi au plan social. Puisque des milliers de nouveaux arrivants vont œuvrer au développement des activités innovantes qui vont s’y dérouler», affirme la directrice de l’Institut français et commissaire de ce salon, Marie-Christine Vandoorne. Bénéficiant d’une situation géographique au cœur du détroit, ce grand projet Tanger Med, qui est opérationnel depuis juillet 2007, est d’une capacité de trois millions de conteneurs, qui sera portée à huit millions à l’horizon 2016. «Le port Tanger Med est avant tout un ouvrage collectif, qui appartient autant à ses concepteurs, promoteurs et constructeurs qu’à ses utilisateurs et bénéficiaires innombrables», précise Abdelmajid Guergachi, directeur général de Tanger Med Port Authority. Outre l’exposition «Tanger Med dans le regard», ce 15ème Salon comporte une autre exposition sur le port Tanger ville autour du thème «Le port de Tanger entre deux temps». Cette deuxième exposition comporte les dernières photos de l’artiste français, Daniel Aron, sur l’ancienne zone portuaire de la ville, qui va être transformée à l’horizon 2016 en un port de plaisance et de croisière. D’un coût global de 6, 2 milliards DH, cette zone portuaire «connaît une métamorphose telle qu’il fallait garder les formes mémorielles de son passé, pour mieux accueillir celles de son renouveau», précise-t-on. Il est à noter que ce salon- qui a connu la participation d’une trentaine d’éditeurs et libraires, représentant le Maroc, la France et l’Espagne- s’est distingué par l’organisation de conférences, de tables rondes, de signatures de livres, de concerts et de spectacles, ainsi que de projections de films.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *