Tanger : Visite aux centres sociaux des Lions Clubs

Tanger : Visite aux centres sociaux des Lions Clubs

A l’instar des autres régions du Maroc, le gouverneur du District 416 Maroc, Abdelmoumen Zian, a effectué, samedi 1er décembre, une visite aux centres sociaux des quatre Lions Clubs de Tanger. «Cette visite vient après celles effectuées à d’autres œuvres sociales dirigées par des Lions Clubs à travers le Maroc. Il nous permet de connaître leur situation et d’étudier les aides et le soutien dont ils ont besoin et que nous essayons de leur apporter», a souligné M. Zian, faisant remarquer que «l’éducation et la société sont parmi les priorités de notre programme sociétal. Et comme le veut la tradition, les Lions Clubs oeuvrent dans l’action sociale tout en appliquant les idées humanitaires et sociales de leur gouverneur».
Cette journée a été marquée par la participation du président de la Commission Formation du District 416 Maroc, Fouad Bouyad, le président de la Commission de la communication du District 416 Maroc, Khalil Hachimi Idrissi et le président de la Commission des effectifs, Benjelloun Touimi.
Le programme a été entamé par une visite au foyer des jeunes diabétiques Said Noussairi. Ce centre a été créé en 1990 par le Lions Club Montagne en partenariat avec le ministère de la Santé. «Le projet comptait au départ une vingtaine d’enfants et d’adolescents souffrant du diabète et il en est maintenant à plus de 270. Ils sont suivis par un médecin, membre du club et spécialiste en endocrinologie ainsi que deux infirmiers relevant du ministère de la Santé. Le centre continue d’accueillir les bénéficiaires ayant dépassé l’âge d’adolescence et qui n’ont pas les moyens pour financer leur traitement», a expliqué l’ancien président de Lions Club Montagne, Abdelmalek Bennani. Et de poursuivre que «le centre, dont la gestion exige un important budget trouve parfois de grandes difficultés à assurer l’insuline à la totalité des enfants qui y poursuivent leur traitement et suivi. Nous avons besoin encore plus de donateurs et nous encourageons ainsi les gens à contribuer à cette action par d’autres moyens dont le parrainage en couvrant le coût de l’insuline». Cette intervention émouvante a touché l’ensemble de l’assistance et dont M. Zian qui s’est dit engagé à apporter l’appui à cette noble action humanitaire. De son côté, le vice gouverneur du District 416 Maroc, Abdelkader Masnaoui, a loué les aides accordées par ce club «aussi bien aux enfants malades qu’à leur famille concernant le traitement, le suivi ainsi que les conseils diététiques. Et je m’engage dès maintenant au parrainage d’une dizaine d’enfants de ce centre».
M. Zian qui était accompagné par plusieurs membres lionnistes s’est rendu à la maison d’hébergement des personnes âgées et au centre d’hébergement pour les personnes sans domicile fixe. Ces deux établissements sont gérés par les services de l’Entraide nationale en partenariat avec l’Association musulmane de bienfaisance de Tanger et le Lions Club Tanger Ibn Batouta. «Notre objectif est d’améliorer les conditions de vie dans ces deux centres. Et nous contribuons à cette action notamment par des vaccins contre la grippe, l’approvisionnement du centre en produits alimentaires et des vêtements aux pensionnaires», a indiqué le président du Lions Club Tanger Ibn Batouta, Sidi Mohamed Yamlahi Ouazzani. Et d’ajouter que «nous envisageons de conclure des conventions pour l’amélioration de ce site et la prise en charge médicalement des pensionnaires diabétiques et le suivi psychologique à d’autres pensionnaires souffrant de troubles psychiques».
Le programme de cette journée a comporté également une visite à la crèche du quartier populaire Béni Makada. Cet établissement de garde «compte plus d’une trentaine d’enfants entre l’âge de trois et six ans et qui sont issus des familles défavorisés», a indiqué la présidente de Lions Tanger 2000, Salwa Amrizk. Laquelle dirige cette crèche en collaboration avec d’autres femmes membres de ce club pour en faire un établissement préscolaire modèle. «Nous continuons à financer les frais de leur scolarité lorsqu’ils quittent la crèche pour poursuivre leurs études scolaires. Et nous assurons leur suivi auprès de leurs directeurs et enseignants», a poursuivi Amrizk.  La dernière visite programmée pour cette journée a été effectuée au centre du Lions Club Tanger Doyen pour la sauvegarde des droits des non voyants. «Cet établissement accueille une soixantaine de personnes non voyants qui y fabriquent des produits d’artisanat. Ils vivent pratiquement du revenu de cette production. Nous les aidons à pratiquer leur métier d’artisans en leur approvisionnant en matières premières et des outils du travail. Nous leur accordons des aides sous forme des denrées alimentaires pendant les fêtes religieuses notamment durant le mois de Ramadan et la fête du sacrifice», a souligné le président de Lions Clubs Tanger Doyen, Réda Tliqui. Les activités programmées pour cette journée ont été clôturées par des ateliers de formation des responsables des Lions Clubs sous le thème «Pour une citoyenneté dans la dignité».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *