Tanger : Visite d’une délégation allemande de l’environnement

Présidée par le secrétaire d’Etat allemand au ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement, Erich Stather, cette délégation a effectué, mardi 24 février, des rencontres avec des responsables de la ville de Tanger. «L’objectif essentiel de cette visite est de nous enquérir des projets réalisés à Tanger dans le cadre de la coopération maroco-allemande. Nous entretenons de solides relations de coopération économique depuis plusieurs années. Nous cherchons à renforcer et développer beaucoup plus ces relations de coopération au cours des prochaines années, notamment dans l’environnement et les énergies renouvelables», a déclaré M. Stather à ALM.  
Lors de cette visite, M. Stather s’est rendu à la décharge publique de Tanger. L’amélioration de la gestion de celle- ci «fait l’objet d’un programme pour la protection de l’environnement que nous menons avec le gouvernement marocain. Nous avons fait de cette décharge une expérience de base pour tester tous les règlements que nous élaborons avec le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Eau et de l’Environnement  pour d’autres villes au Maroc. Nous considérons que ce projet est un cas pilote pour l’exporter à d’autres régions du Royaume», a expliqué à ALM le directeur de l’Agence allemande de la coopération (GTZ) Maroc, Tilman Herberg.
Ce projet de la gestion des déchets à Tanger constitue l’une des composantes du programme de gestion et de protection de l’environnement (PGPE). Ce programme est mené par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’eau et de l’Environnement avec le soutien du ministère fédéral allemand pour la Coopération économique et le Développement.
Le PGPE a permis de doter cette décharge d’équipements et de matériel pour une meilleure gestion de celle- ci. «Un relevé topographique de la décharge est effectué au terme de chaque année par PGPE Tanger. Cela a permis l’évaluation exacte du volume des déchets enfouis dans cette décharge et l’estimation de la durée d’activité pour ce site», a précisé le conseiller du PGPE Tanger, Tarik El Edghiri.
Notons que des études menées par le PGPE Tanger ont fait ressortir l’urgence de rechercher un terrain pour la création d’une nouvelle décharge. A cet effet, le conseil de la ville a réservé un budget d’un million de DH pour la réalisation de ce projet.
M. Stather s’est rendu, par la suite, au Centre d’éducation à l’environnement de Tanger (CEET). Ayant pour objectif la sensibilisation à la protection de l’environnement et la formation des jeunes, ce centre a été créé, en 2003, en partenariat avec le PGPE Tanger et la délégation du ministère de l’Education nationale de Tanger-Asilah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *