Taroudant : Cours inaugural à la Faculté polydisciplinaire

Taroudant : Cours inaugural à la Faculté polydisciplinaire

La Faculté polydisciplinaire de Taroudant a ouvert ses portes, pour l’année universitaire 2011/2012, avec un cours inaugural portant sur le développement durable et le tourisme au niveau de la région du Souss-Massa-Drâa et ce, le 27 octobre dernier. Un cours inaugural présenté par l’ancien doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines, Hassan Benhalima. Ceci étant, une importante assistance formée de professeurs et d’étudiants a pris part à cette ouverture. Inaugurée en 2010, la Faculté de Taroudant compte aujourd’hui à son actif un total de 1.500 étudiants. En effet, cette faculté a démarré au cours de sa première année d‘ouverture avec 500 inscriptions alors que cette année le nombre des inscrits a doublé pour atteindre 1.000. Autre nouveauté, de nouvelles filières viennent d’être créées pour donner un panel de choix aux étudiants. Notons dans ce sens «Logistique et export», «Productions animales et ingénierie zootechnique». Pour rappel, la Faculté polydisciplinaire s’est distinguée, depuis son lancement, par la programmation de plusieurs formations professionnelles établies en concertation avec les acteurs socio-économiques de la région. Ainsi, ladite faculté offre des formations dans les domaines de la biotechnologie, l’agroalimentaire, la logistique et export, les langues étrangères appliquées, la valorisation des produits du terroir, la gestion des institutions à caractère social, l’informatique et de gestion d’entreprises et l’animation socioculturelle. Par ailleurs, la concertation avec les acteurs socioéconomiques de la région a ainsi permis aux responsables de l’Université «Ibn Zohr» de mettre au programme des formations bien étudiées et répondant aux exigences et du marché de l’emploi régional et des demandes de la région en matière de compétences. «Les réunions avec les acteurs socio-économiques pour la création de filières ont participé à la définition des traits des formations relatives aux projets de développement de la région du Souss-Massa-Darâa, ce qui est le cas du tourisme et de la communication, l’agroalimentaire et la logistique et des domaines piliers de développement de l’activité agricole et industrielle dans cette province. En outre, la filière de l’animation socioculturelle s’accorde avec la dynamique particulière que connaît la région dans le domaine social. Une dynamique menée par les institutions publiques et les collectivités locales ou par les associations de développement en partenariat avec des organisations gouvernementales et non gouvernementales», annonce-t-on auprès de la présidence de l’Université Ibn Zohr.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *