Taroudant : Et de un pour le festival des migrations «Almuggar N Inmmudda»

Taroudant : Et de un pour le festival des migrations «Almuggar N Inmmudda»

Initiée sous le thème : «Regards croisés sur les migrations marocaines», la première édition du festival «Almuggar N Inmmudda» a élue domicile dans la province de Taroudant. Organisé du 15 au 17 juin, en partenariat avec l’Observatoire régional des migrations –espaces et sociétés (ORMES) et l’Association des chercheurs en migration et développement (ACMD) avec l’appui de plusieurs acteurs locaux, régionaux et nationaux, ce festival «se veut une plate-forme de débats et d’échanges autour des migrations et des questions relatives au développement durable. Il ambitionne aussi de consolider le positionnement de la Faculté des lettres et sciences humaines et l’Université Ibn Zohr, ainsi que celui de l’ACMD comme unité de recherche, dans le paysage associatif, institutionnel, territorial, local, régional et national», souligne-t-on dans un communiqué de presse du comité d’organisation de cette manifestation. Cette première édition met, dans ce sens, les socles d’une rencontre axée sur les questions de migrations marocaines en invitant une panoplie d’experts, d’acteurs sociaux et de chercheurs internationaux, nationaux et régionaux. Cette rencontre se veut aussi un moment de réflexion et d’interaction portant plus de lumière sur les questions migratoires et celles en rapport avec le développement durable. La première édition du festival «Almuggar N Inmmudda» est, par ailleurs, marquée par l’hommage rendu à deux figures de l’émigration marocaine, Abdallah Samad et Arsala Ait Iddir. Au programme de cette première édition des activités diverses dont on note des conférences consacrées à «L’émigration-l’immigration dans le Sud marocain», ainsi que «La perception de la migration dite clandestine au Maroc et en Espagne, regards croisés». Cette manifestation a également programmé des ateliers portant sur plusieurs thématiques. Un premier atelier, mis en place par le Réseau marocain d’économie sociale et solidaire (REMESS), est ainsi consacré à l’«Economie sociale et solidaire». Le deuxième atelier se penchera, quant à lui, sur le «Projet migratoire». Parallèlement, cette édition mettra également en exergue des publications portant sur la question migratoire. Plusieurs livres seront présentés au public à cette occasion dont on note : «Mardoché» de Kebir Mustapha Ammi, «Mauvaise Mine» de Ricardo Montserrat et l’Association des mineurs marocains du Nord et «Estudios sobre inmigración. Selección de textos de los Simposios internacionales, 2007-2010, Varios autores» par Ahmed Sabir.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *