Taza : Cérémonies religieuses à la mémoire des martyrs de l’indépendance

Des cérémonies religieuses ont été organisées samedi aux cimetières de Chouhadas de l’indépendance à Tighizratine, Tizi-ou-Sly et Ajdir, au cercle d’Aknoul, province de Taza, en commémoration du 58ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple. Ces cérémonies empreintes de recueillement, de piété et de ferveur se sont déroulées en présence du gouverneur de la province de Taza, Abdelghani Sebbar, des membres de la famille de la résistance et de plusieurs personnalités civiles, militaires et judiciaires. A cette occasion, des versets du Coran ont été récités et des prières ont été élevées pour le repos de l’âme des regrettés Souverains SM Mohammed V et SM Hassan II et des valeureux martyrs de l’indépendance. L’assistance a également imploré le Tout-Puissant de préserver SM le Roi Mohammed VI et de combler le Souverain en la personne de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan et de l’ensemble des membres de la famille royale. Selon une fiche technique de la délégation provinciale du Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération à Taza, la province de Taza compte 488 anciens résistants encore en vie, 1.416 décédés et 82 martyrs, tombés sur le champ d’honneur. Selon le document, 1.530 membres de la famille de la résistance ont bénéficié de la pension d’invalidité, 1.339 de la pension complète, 249 d’agréments de taxis, 105 d’agréments de transport de voyageurs, 22 d’agréments de transport mixte (voyageurs et marchandises), 211 de lots de terrains équipés et 629 de cartes de voyage de l’Office national des chemins de fer (ONCF). Quelque 2.723 membres de la famille de la résistance ou leurs ayants droit ont bénéficié d’aides matérielles, 222 de soutiens financiers pour la construction, l’acquisition ou la réfection de logements, 1.325 de la couverture médicale et 115 de carnets d’épargne nationale. La ville de Taza est dotée d’un musée provincial de la résistance à Taza-Haut qui enregistre 10.000 visiteurs par an. Un projet est en cours pour la création d’un espace socio-éducatif et d’un musée de la résistance à Aknoul.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *