Taza : De nouveaux projets structurants pour la ville

La Fondation de bienfaisance Sidi Ahmed Touach Tazi a entamé, lundi au douar Chakka, commune rurale de Bab Marzouka, la construction d’une mosquée et ses dépendances, d’une salle de conférences et d’un centre d’hémodialyse. Le coût global de ces projets est estimé à plus de 6,63 millions de dirhams.
Les travaux de réalisation de ce grand projet cultuel et socio-éducatif sur une superficie de 7.680 m2 ont été lancés par le gouverneur de la province de Taza, Abdelghani Sebbar à l’occasion de la fête du Trône, en compagnie du président de la fondation, Abdellah Touach Tazi, un Saoudien d’origine marocaine, et de plusieurs personnalités civiles, militaires et judiciaires.
Cet important projet sera composé d’une mosquée de 290 m2, de 12 salles multifonctionnelles dont 6 pour l’éducation et l’enseignement, d’une salle de conférences de 450 m2, d’un centre d’hémodialyse de 200 m2 en plus d’un logement de fonction, d’un patio externe avec fontaine centrale et un bloc sanitaire. Ce projet comporte aussi la reconstruction du mausolée du cheikh Sidi Ahmed Touach Tazi, qui fût le modèle du savant travailleur et «l’une des personnalités de cette patrie qui ont atteint l’apogée dans divers domaines du fiqh, de la littérature, de l’histoire, de la langue, du soufisme et de la foi, contribuant d’une manière efficace dans la construction de la civilisation humaine et dans l’enrichissement de la bibliothèque culturelle», a rappelé dans une allocution le président de la fondation, M. Tazi.
La fondation lancera dans une seconde phase de ce projet socio-éducatif, «la construction d’un salon de la pensée portant le nom de Sidi Ahmed Benâjiba, l’honorable savant et penseur musulman et d’un salon de littérature qui sera baptisé au nom de l’académicien Abdelhadi Tazi avec des équipements pour l’accueil et l’hébergement des hommes de la pensée et des lettres», a-t-il assuré.
La fondation qui porte le nom du savant et mystique Sidi Ahmed Touach Tazi a été créée en 2008 à l’initiative de Abdellah Ben Abdelkader Tazi dont l’aïeul Abderrahmane, descendant de l’érudit Sidi Ahmed Touach Tazi qui a quitté la ville de Taza en 1912 pour s’établir en Arabie Saoudite.
Elle se propose de collecter la production intellectuelle, littéraire et juridique marocaine et musulmane et notamment l’œuvre de Sidi Ahmed Touach Tazi pour publication et d’initier des missions de bienfaisance et de formation. Sidi Ahmed Touach Tazi, l’un des célèbres savants et soufis du Maroc du début du 18e siècle, est natif de Taza en 1708.
Il a étudié à Taza puis à l’université Karaouiyine de Fès avant de voyager en Orient pour poursuivre et approfondir ses études et son savoir.
Il est revenu par la suite à Taza où il a été adulé et consulté par des penseurs et savants jusqu’à sa mort en 1793.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *