Taza : Des travaux pour sauvegarder le patrimoine historique de la médina

Taza : Des travaux pour sauvegarder le patrimoine historique de la médina

Des opérations de restauration et de sauvegarde du patrimoine architectural sont entreprises actuellement pour préserver le riche legs historique et culturel dont l’ancienne médina de Taza est dépositaire. Des travaux ont été lancés dernièrement à Taza-Haut (Taza Al Oulya) pour la restauration des murailles historiques de Sidi Aissa situées à proximité de Kifane Belghmari, Hay Sidi Aissa et l’avenue « 3 Mars». Les opérations de restauration de ces anciennes murailles, vestiges des dynasties Almoravide et Almohade, s’étendent de Bab Jamâa Tahtiya (bas) au fameux bastion historique (Borj Al Bastioune), selon Mohammed Belhissi, directeur régional de la culture à Taza-Al Hoceima-Taounate. Des matériaux de construction traditionnels confectionnés suivant les anciennes méthodes techniques sont utilisés pour rebâtir les tronçons des murailles historiques dégradés ou détruits, a-t-il indiqué à la MAP. Les travaux de restauration de ces anciens remparts, financés par le ministère de la culture, nécessitent un budget global de plus de 5,05 millions DH dont plus de 2,87 MDH pour la première tranche et 2 MDH pour la deuxième tranche, a-t-il précisé. Le suivi technique des travaux de reconstruction de ces remparts est assuré par Mohammed Azzouzi, inspecteur régional des monuments pour les régions Taza-Al Hoceima-Taounate et l’Oriental. L’ancienne médina de Taza, avec son bâti traditionnel, est classée patrimoine culturel national et des efforts sont fournis pour son enregistrement en tant que patrimoine culturel humain mondial. La médina antique est protégée par une enceinte de murailles de plus de 3 km construites en plusieurs étapes sous les dynasties des Almohades et des Mérinides.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *