Taza : Plan INDH 2011-2015 de lutte contre l’exclusion

Taza : Plan INDH 2011-2015 de lutte contre l’exclusion

Le comité provincial du développement humain (CPDH) de Taza, réuni dernièrement sous la présidence du gouverneur de la province, Abdelghani Sebbar, a établi le plan de lutte contre l’exclusion en milieux urbain et rural de la province au titre de la deuxième phase 2011-2015 de l’INDH. Ce plan a été retenu sur la base des critères requis relatifs notamment au volume de la population cible, au taux de chômage, aux besoins nécessaires en infrastructures et services publics et leur complémentarité avec les programmes de développement local. Au niveau de la municipalité de Taza, le CPDH a décidé l’addition de 3 nouveaux secteurs urbains sous équipés au secteur du Parc Afourage déjà bénéficiaire de la première phase 2005-2010 de l’INDH. Les secteurs urbains ciblés sont : le secteur du Parc Afourage comprenant les quartiers Chlouh, Al Massira 1, Al Malha, Douar Jdid, Hay Nahda, Maimouna, Al Majazir, Hay Chouhada, et l’ensemble Asdour 1 et 2. Le secteur de Taza-Médina comprend l’ancienne médina et Al Koucha, le secteur Al Hajra comportant les quartiers Saada, Al Hajra 1 et 2, Laababess, et Hay Al Hassani, le secteur Bayt Ghoulam-Rbayez englobant les quartiers Sadr, Rbayez, Sid Al Mahjoub, Kasbat Bayt Ghoulam, Al Gaada et Feddane Ben Souad. Au niveau de la commune urbaine de Tahla, le CPDH a validé l’ajout du quartier sous équipé Al Qods avec l’ensemble Al Amal et Al Bassatine au secteur urbain Al Fath-Al Massira comprenant Hay Al Fath, l’ensemble Al Massira et l’ensemble Al Nahda. D’autre part, le CPDH a été informé du quota en communes rurales ciblées par le programme de lutte contre l’exclusion en milieu rural à l’échelon de la province. En effet, neuf communes rurales avec un taux de pauvreté variant entre 21,7 et 14, 3% ont été adjointes aux six communes rurales déjà bénéficiaires de la première phase 2005-2010 de l’INDH. Il s’agit, entre autres, des communes de Msila, Oulad Chrif, Zerarda, Gouzate, Bab Marzouka, Traiba et Ghiata Al Gharbia.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *