Tazadoute : Un exemple réussi de développement rural

L’Association Education et Solidarité, basée au village de Tazadoute, multiplie les initiatives pour réaliser le développement de l’éducation. Aides aux élèves ruraux pour continuer leurs études, création de bibliothèques scolaires, initiation d’ateliers de formation pour les parents, les professeurs et pour d’autres associations avoisinantes… il s’agit d’autant de chantiers que cette jeune association a pu initier. Les membres de l’association Education et Solidarité se sont fixés des objectifs visant d’associer l’éducatif et le social pour un développement durable. D’une part, pour créer des espaces propices et des situations favorables pour encourager et aider l’enfant à surmonter ses difficultés scolaires. D’autre part, pour améliorer le niveau de vie des familles afin qu’elles soient à la hauteur des contraintes.
«Le défi majeur pour l’association est le lancement de projets constructifs qui associent à la fois l’éducation et le développement humain pour sortir la population rurale de son isolement et mettre à sa disposition les moyens nécessaires pour son épanouissement et son ouverture sur un monde qui se transforme tout le temps», a confié à ALM Brahim El Gubali, président de l’association Education et Solidarité.
C’est dans cet esprit que l’association a entrepris plusieurs démarches pour permettre aux élèves d’avoir accès à l’éducation, aux vêtements chauds, à l’électricité, à l’échange interculturel et aux divers moyens de divertissement. Et pour commencer, l’association a participé à la construction du mur de clôture de l’école de Tazadoute pour mettre fin au passage des animaux et protéger les élèves pendant les récréations, en plus de l’électrification de l’école en collaboration avec l’association «Amerdoul»  pour le développement. L’association Tazadoute a pu construire un réservoir d’eau au sein de l’école pour alimenter les toilettes, irriguer le jardin de l’école et économiser ainsi l’eau potable. Elle a également veillé à la création d’une bibliothèque de l’école pour aider les élèves à faire des petites recherches. La bibliothèque scolaire St Exupéry est la première dans son genre dans le Haut Atlas.
L’association a par ailleurs doté l’école d’un matériel informatique, fruit d’un travail d’échange culturel et de coopération avec le collège Saint-Exupéry à Avignon (Sud de la France) ; ce qui a permis aux élèves de l’unité scolaire de Tazadoute et autres écoles avoisinantes de bénéficier des cours d’informatique durant toute l’année scolaire. L’association projette par ailleurs de créer de réelles opportunités économiques pour les femmes et les hommes de la région en prenant des initiatives d’économie solidaire. Il s’agit certes des tout premiers pas sur le très long chemin du travail associatif, mais tout le monde a reconnu aux membres de cette association la grande ambition qui les pousse à réaliser les grands projets à venir.

DNCR à Ouarzazate L’Houssaine Oulbaz

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *