Tétouan: 315 millions DH pour réhabiliter l’ancienne médina

Tétouan: 315 millions DH pour réhabiliter l’ancienne médina

L’ancienne médina de Tétouan- qui s’étale sur une superficie globale de 50 ha- sera entièrement restaurée après plusieurs années d’attente. Classé patrimoine universel de l’humanité par l’Unesco, ce site historique dont l’accès s’effectue grâce à ses célèbres sept portes bénéficie d’un grand projet de réhabilitation de ses monuments et quartiers. Lequel est prévu d’être réalisé durant la période allant de 2011 à 2014 et plus précisément dans un délai de 48 mois. D’un coût global de 315 millions DH, «ce projet vise la réhabilitation de l’aspect architectural authentique de la ville, la valorisation du tissu urbain traditionnel, l’amélioration des conditions de vie des populations de la médina et la restauration des édifices historiques», selon les responsables de ce projet. Tout en gardant l’ancien aspect architectural de l’ancienne médina de Tétouan, les responsables du projet de réhabilitation de ce site historique et culturel prévoient aussi la rénovation des réseaux de distribution d’eau potable, la réhabilitation des infrastructures et édifices religieux, ainsi que des centres culturels. Ce projet qui profite à plus de 26.000 habitants est lancé grâce à un partenariat entre les ministères de l’intérieur, de la culture, de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement de l’espace, des habous et des affaires islamiques, de la jeunesse et des sports, de la santé, de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, du tourisme et de l’artisanat, du développement social, de la famille et de la solidarité, et le secrétariat d’Etat chargé de l’artisanat. Il est aussi soutenu par l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord, l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos, le conseil de la région de Tanger-Tétouan, la société délégataire chargée de la distribution de l’eau et de l’électricité ainsi que la société civile. Il est à noter que ce projet de réhabilitation de l’ancienne médina, construite sur plusieurs étapes entre le 15ème et le 18ème siècle, s’articule autour de six principaux axes ayant trait au cadre bâti, aux infrastructures, aux édifices religieux, au développement des services socioculturels, à la réorganisation des commerces et à la promotion des activités touristiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *