Tétouan : élargir le débat autour du processus d’élaboration du PANDDH

Tétouan : élargir le débat autour du processus d’élaboration du PANDDH

Une rencontre sur «La gouvernance et la régionalisation dans le cadre du Plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme (PANDDH)» a eu lieu les 25 et 26 décembre à Tétouan. Initiée par le Comité de pilotage chargé de l’élaboration dudit plan en partenariat avec le Forum méditerranéen de la citoyenneté, cette rencontre de concertation avec la société civile et les acteurs locaux de la région du Nord s’inscrit dans le cadre du processus d’élaboration du PANDDH et du travail de consultation et de réflexion qui l’accompagne. Selon un communiqué du Centre de documentation et d’information en matière des droits de l’Homme (CDIFDH), cette rencontre répond à une attente exprimée au niveau local et au besoin de mobiliser et d’élargir la concertation et le débat autour du processus et plus particulièrement autour de l’axe «démocratie et gouvernance locale». Le comité de pilotage chargé de l’élaboration du plan d’action a défini quatre axes thématiques (Démocratie et gouvernance, Cadre institutionnel et juridique, Droits thématiques et catégoriels et Approches droits de l’Homme et Développement humain) qui ont été l’objet de discussions au sein des groupes thématiques afin de mener une planification stratégique par axe.
Le projet d’élaboration du plan d’action national, première expérience du genre en Afrique du Nord et au Moyen Orient, répond, entre autres, au souci de mettre en place des stratégies globales de promotion et protection des droits de l’Homme au Maroc. Ce projet bénéficie d’un programme d’appui dans le cadre d’une convention de partenariat entre l’Union européenne et le Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH). Sa gestion a été confiée au CDIFDH, rattaché au CCDH.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *