Tétouan : Plus de 800 bénéficiaires d’une campagne médicale

Plus de 800 habitants de la commune rurale Al-Hamra (Larbaa de Bni Hassan), dans la province de Tétouan, ont bénéficié, dimanche, d’une campagne médicale multidisciplinaire organisée dans le cadre de l’Année internationale du volontariat et de la Semaine nationale du Croissant-Rouge Marocain (CRM). Cette campagne a été organisée par la Faculté des sciences et la Clinique du Croissant-Rouge Marocain de Tétouan, en partenariat avec l’Association des médecins du secteur public de Tétouan, l’Amicale des médecins généralistes privés de Tétouan, l’Association marocaine de prévention bucco-dentaire, le Syndicat professionnel régional des opticiens diplômés du nord-ouest du Maroc et l’Association des pharmaciens. Initiée avec la participation du Club des doctorants chercheurs de l’Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan, cette opération a mobilisé, dans un élan de solidarité, des médecins de différentes spécialités: médecine générale, gynécologie, ophtalmologie, ORL, traumatologie, pneumologie, diabétologie, pédiatrie. Le corps paramédical a également été représenté par un effectif d’infirmiers et d’infirmières. La campagne médicale d’Al-Hamra avait pour principal but de rapprocher les services de santé de la population rurale démunie et enclavée qui a ainsi pu bénéficier de consultations généralistes et spécialisées (ophtalmologie, pédiatrie, gynécologie). Elle a également bénéficié d’une initiative menée par l’Association marocaine de prévention bucco-dentaire qui, parallèlement aux actes de consultation, a mené une action de sensibilisation sur l’hygiène dentaire en distribuant notamment 300 kits (brosses à dent et dentifrices). Cette action de solidarité avait été précédée d’une campagne de dépistage ophtalmologique menée auprès des enfants de différents niveaux primaires de la commune rurale d’Al-Hamra afin de détecter les cas prioritaires qui ont ainsi bénéficié d’une consultation ophtalmologique et d’une graduation pour les lunettes et de lunettes adaptées. Une telle initiative, indiquent les organisateurs, s’inscrit dans le cadre des efforts à même de lutter contre la déperdition scolaire étant donné qu’un nombre important d’enfants se détache du circuit scolaire à cause des problèmes de vue. C’est la deuxième campagne du genre menée dans la région après celle, l’année dernière, organisée dans la commune rurale de Beni Leyt.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *