Tétouan rend hommage à Mohamed Henidi

Jamais un jeune acteur comique tel Mohamed Henidi n’a réussi à avoir autant du succès auprès du public arabe. A cet effet, un grand hommage lui a été rendu lors du 14ème Festival international de cinéma méditerranéen de Tétouan qui a lieu, du 29 mars au 4 avril. «Je suis très honoré d’être parmi les artistes que les organisateurs ont choisis pour leur rendre hommage lors de cette grande manifestation cinématographique», a indiqué Mohamed Henidi lors d’un point de presse organisé lundi 31 mars au cinéma Espagnol.
Ce jeune artiste s’est dit très marqué par la qualité de la production cinématographique marocaine ainsi que le niveau intellectuel du public marocain et son amour pour le cinéma en général. «Cela ne peut qu’être constaté par le grand accueil que nous accorde le public marocain lors de notre présence au Maroc et la grande présence des artistes marocains lors de différentes manifestations cinématographiques organisées aussi bien au Maroc qu’à l’étranger», a poursuivi Mohamed Henidi.
Ce comédien a souligné que le dialecte marocain ne pouvait constituer un handicap pour le développement du cinéma au Maroc. «Cet art nous  permet de nous exprimer librement en une langue que ne peut être que comprise par notre public. D’ailleurs, les films marocains sont très suivis et appréciés lors de grands événements organisés dans le monde arabe dont les pays du Moyen-Orient. Et le cinéma au Maroc compte plusieurs grands talents tel Mohamed Meftah qui a joué aux côtés de  grandes célébrités arabes», a-t-il affirmé, faisant remarquer «que je suis un grand fan de cet acteur marocain et que souhaite bien jouer avec lui dans une production cinématographique», a-t-il poursuivi.
Ce jeune comédien qui s’est distingué par ses beaux rôles comiques a tenu à préciser encore une fois qu’il n’a jamais été «un rival pour» pour le grand acteur égyptien Adil Imam. Il a montré aussi une grande reconnaissance à cette célébrité arabe avec qui il avait joué, à ses débuts, plusieurs rôles. «Nous le considérons- tous les acteurs de ma génération et moi-un grand professeur qui ne peut qu’être que ravi pour notre réussite comme nous l’avons et nous le sommes toujours pour le succès constant de ses œuvres», a-t-il révélé.
Considéré parmi les rares comédiens arabes ayant pu réussir dans ses rôles comiques et romantiques, Mohamed Henidi n’a pas caché son amour pour le théâtre. «Je cherche toujours en parallèle avec mes rôles au cinéma à jouer au théâtre mais je crois que j’ai un peu tardé de m’y produire», a-t- il dit. 
Répondant à une question si le cinéma marocain est en mesure de rivaliser le cinéma égyptien, il a estimé que cette compétition ne les empêchait pas de contribuer ensemble pour l’amélioration de la qualité du film arabe en général.
Lauréat de l’Institut supérieur de cinéma en Egypte, Mohamed Henidi a débuté sa carrière artistique dans le théâtre universitaire. Il a été découvert en 1981 par le célèbre réalisateur arabe Youssef Chahine et présenté dans son film «Iskanedaria lih». Il lui a donné en 1987 un rôle important dans «Iskandaria kamane wi kamane». Ce qui a permis au jeune Henidi de s’imposer dans l’interprétation du deuxième personnage dans plusieurs films notamment aux côtés de l’acteur Adil Imam. Et c’est grâce à ses rôles dans «Ismailia Rayeh Gayy» et «Saaîdi fi al jamiaa al amrikia» (Le campagnard à l’université américaine) qu’il acquiert sa renommée. L’acteur s’est distingué également par ses rôles au théâtre dans entre autres «Hajamni ya» et «Afroutou».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *