Tiznit célèbre le Nouvel an amazigh

Tiznit célèbre le Nouvel an amazigh

Comme à l’accoutumée, la ville de Tiznit célébrera cette année, les 11 et 12 du mois de janvier, le Nouvel an amazigh 2964. L’initiative de cette célébration émane de l’association Tairi n Wakal (Amour de la terre) en partenariat avec le ministère de la culture, l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), en plus de la province de Tiznit et son conseil provincial.

Au programme de cette édition, des activités culturelles, sociales et artistiques «conformément au programme confectionné par l’Association Tairi n Wakal présidée par la parlementaire et chanteuse Fatima Chahou, plus connue sous son nom de scène Raïssa Fatima Tabaamrant. Le coup d’envoi officiel de cette commémoration sera donné samedi prochain, à partir de 14h30, à la maison de la culture «Khaireddine» à Tiznit», annoncent les organisateurs.

Par ailleurs, cette édition sera marquée par la projection du clip de l’artiste amazigh «Outajajate». Un séminaire est également inscrit au programme. Ce séminaire porte sur le droit coutumier amazigh, appelé communément «Azerf». La manifestation a été placée sous le thème: «Les coutumes amazighes, les racines et les prolongements dans la société marocaine moderne».

Une kyrielle de professeurs sera au rendez-vous pour prendre part au débat. Des hommages seront rendus à des figures ayant contribué au rayonnement de la culture amazighe, notamment le professeur Hassan Idbalkacem, le journaliste Mohamed Bodhane ainsi que Aamon Moulay el Bachir, Omar Hadadi et Houcine Ben Yehya.

Par ailleurs, le volet social fera également partie intégrante de cette première journée. «L’Association Tairi n Wakal appuiera financièrement les meilleurs élèves orphelins de la province de Tiznit en coordination avec la délégation du ministère de l’enseignement. Le programme sera ensuite clôturé par la signature d’un recueil intitulé «Imtawn n Wakal» (Les larmes de la terre) de Fatima Tabaamrant.

Il sera lu par la Raïssa et accompagné de rythmes de Haj Belaid», souligne-t-on. Un scrabble amazigh créé par le professeur Omar Hadi sera également présenté à l’occasion. Soulignons dans le même cadre qu’une exposition des instruments musicaux et des manuscrits du droit coutumier sera donnée par l’association.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *