Tourisme : Les opérateurs touristiques parient sur Tarfaya

C’est un investissement prévisionnel de l’ordre de 1,23 milliard de dollars , autrement dit 9 milliards de dirhams, que la holding jordanienne Mawared compte injecter dans la ville de Tarfaya. Sur une plage de sable sans discontinuité sur près de 50 kilomètres, côtoyée de dunes, le lancement de ce projet est prévu pour juillet 2008.
«Nous voulons mettre en place un grand projet sur une plage de sable. Notre objectif est que Tarfaya devienne la plus grande destination touristique du Sud du Royaume», indique Akram Abu Hamdan, directeur de Mawared, (société nationale jordanienne de ressources d’investissement et développement).
Cet investissement vient, ainsi, après l’inauguration officielle, en décembre dernier, de la ligne maritime reliant la ville de Tarfaya et les Iles Canaries, dynamiser l’économie locale de cette petite localité, en attirant une partie des touristes qui séjournent dans l’archipel canarien (10 millions de touristes par an) . 
Par ailleurs, cette avancée considérable dont fait preuve la ville de Tarfaya a été pour propulser plus d’un secteur.
Citons notamment le secteur de l’immobilier, car dans cette ville le prix du mètre carré s’est hissé de 300 dirhams pour arriver à plus de 2.000 dirhams aujourd’hui. Cette séduction  qu’exerce Tarfaya sur les investisseurs marocains et étrangers, elle la doit à ses ressources naturelles. Abritant un superbe paysage littoral et de vastes plages favorisant les sports nautiques, la région a plus d’un atout à son actif.
Autre spécificité. Tarfaya a été naturellement dotée de la lagune Khnifis, considérée comme un site à intérêt biologique et écologique par le Programme des aires protégées au Maroc et qui figure sur la liste des zones humides d’importance internationale. Ces atouts naturels s’ajoutent à un paysage saharien avec des éléments de plateaux, des vallées encaissées, de vastes champs de dunes et de sebkhas, et des fonds situés au- dessous du niveau de la mer comme Sebkhat Tah.  Outre ce potentiel naturel , Tarfaya est un lieu mythique de l’ancienne aéropostale, s’est érigée au fil des années en une destination de passionnés et d’amoureux de l’aviation civile qui refont les trajets d’antan depuis Toulouse en direction de Saint Louis du Sénégal, pour retrouver les traces des pionniers de l’aviation civile, revisiter les quartiers où ils servaient, revivre les grandes escales des mythiques lignes de Latécoère et favoriser un retour aux origines de l’épopée de l’aéropostale internationale.  Avec ce cachet architectural spécifique, ces grands projets, ces potentialités naturelles, Tarfaya, pourrait constituer la première destination touristique du sud du Royaume.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *