Tournoi des échecs pour les moins de 16 ans à Berkane : Les filles prennent les rênes de la compétition

Tournoi des échecs pour les moins de 16 ans à Berkane : Les filles prennent les rênes de la compétition

Berkane a abrité le week-end dernier un tournoi régional des échecs pour les jeunes âgés de moins de 16 ans. Un tournoi organisé par l’Association «Allaymoun» de Berkane en collaboration avec le conseil communal de la ville et la fondation des œuvres sociales de l’Office régional de mise en valeur agricole de la Moulouya (ORMVAM). Ont pris part à ces compétitions huit filles et vingt et un garçons qualifiés et qui ont représenté des clubs exerçant dans les villes de Berkane, Nador et Oujda.
Selon les organisateurs, la multiplication des rencontres au profit des enfants et des jeunes stipule de permettre à ces praticiens en herbe de gagner en expériences vu le nombre de rencontres qu’ils auront à jouer et les confrontations qu’ils seront amenés à gérer. En parallèle, de tels tournois contribueront à faire émerger une génération de joueurs qui sera en mesure de redorer le blason terni d’une compétition qui faisait jadis la fierté de l’Oriental. Pour atteindre ces objectifs, plusieurs clubs affiliés à la Ligue orientale des échecs se sont activés et organisent des compétitions à des rythmes soutenus. Pour rappel, la Ligue orientale des échecs couvre toute la région orientale et les clubs actifs au niveau des villes de Taza et d’Al-Hoceima.
Pour les dirigeants du club Allaymoune, la multiplication de ces rencontres stipule d’impacter positivement sur l’élargissement de la base des clubs affiliés à la ligue et sur le nombre des pratiquants qui peuvent représenter dignement l’Oriental dans les différentes compétitions nationales et internationales. Une telle approche a pour effet immédiat d’inciter des clubs en «hibernation» prolongée à s’activer. Elle contribuera aussi à la création de nouveaux clubs.
«Oujda qui compte actuellement deux clubs actifs : les Cheminots d’Oujda et l’Association des amateurs des échecs est en mesure de proposer dix clubs vu la dynamique que connaît la pratique ces derniers mois», confie à ALM Zoheir Slami, arbitre international et président de l’Association des amateurs des échecs d’Oujda. Sur le plan des résultats, le tournoi de Berkane a permis à trois champions de se faire distinguer. C’est le cas de Kaouthar Boujdian qui a remporté la première place chez les filles dans la catégorie des jeunes filles et ce aux détriments de Hajar Bchraoui et Samya Anfar, les deux autres finalistes. Chez la catégorie jeunes garçons moins de 12 ans, c’est Ismail Souhail qui a remporté le premier prix suivi de Ouadia Sadiki et Youssef Lokah. Quant à la compétition réservée aux moins de seize ans, elle était remportée par Anas Filali suivi de Wahib Aarabat et Ilyass El Hadef.
Il est à signaler, par ailleurs que, l’Oriental connaît depuis le début de la saison une dynamique inhabituelle qui vise à promouvoir le sport des échecs. Il s’agit pour la région de reprendre la place qu’elle occupait par le passé et qu’elle n’occupe plus pour plusieurs raisons, qui ne sont pas toutes bonnes à dire.
C’est le cas du premier tournoi scolaire des échecs qui a regroupé plus de quatre vingt élèves.
«L’organisation de ce festival rentre dans le cadre de la politique suivie depuis le début de la saison actuelle par les clubs de la région de l’Oriental et qui est celle d’encourager la pratique des échecs, qui sont considérés comme sport au Maroc depuis 1992», a expliqué M. Slami.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *