Une nouvelle saisie de chira au port

Une nouvelle saisie de chira au port

Les services de la police et de la douane du port de Tanger ont réussi, le week-end dernier, la saisie de quelque 263 kilos de chira et procédé à l’arrestation de huit personnes pour trafic de drogue.
Selon une source policière, cette saisie a été opérée en quatre opérations distinctes. C’est ainsi que 200 kg de chira ont été découverts, samedi 10 mars, dans une voiture légère immatriculée en Belgique. Cette drogue avait été soigneusement dissimulée au niveau du toit du véhicule. Le conducteur, HG, un jeune marocain de 28 ans résidant à Melillia, tentait de faire passer le haschish à destination de l’Espagne. 
HG aidait son père dans la gestion d’un supermarché familial à Melillia et n’avait pas d’antécédents judiciaires, indique l’enquête policière. Il a été déféré, lundi 12 mars, devant le tribunal de première instance de Tanger pour trafic international de drogue. Dans la même journée, les services de la douane ont découvert, lors du contrôle au point de passage, 47 kg de chira à bord d’une voiture légère, immatriculée en France. Le conducteur, RB, âgé de 42 ans et originaire de Berkane, avait caché cette quantité de hacshish dans le châssis de son véhicule pour l’embarquer à destination de la France. Le mis en cause a été arrêté et traduit, lundi 12 mars, devant le tribunal de première instance de Tanger pour trafic international de drogue. L’enquête révèle que RB avait un complice, la tête pensante de cette affaire. Ce «cerveau», indique-t-on de même source, avait chargé deux autres Marocains de livrer à RB la quantité de haschish dans la ville d’Oujda. Identifiés, un mandat d’arrêt a été lancé contré ces trois mis en cause.
Dans la même journée, une quantité de 6 kg de chira a été saisie au cours d’un contrôle de routine des services de la douane au port de Tanger. Le haschish a été découvert dans le réservoir d’une voiture légère, immatriculée en France. Le conducteur, HD, a été arrêté et traduit devant la justice pour trafic international de drogue. Le mis en cause qui clame toujours son innocence, nie son implication dans cette affaire de drogue.
Soulignons que les services de la police et de la douane ont réussi, dimanche 11 mars, la saisie de 9 kg de chira et l’arrestation de cinq personnes. Il s’agit d’un travailleur marocain résidant en Espagne, qui a été arrêté en premier lors d’un simple contrôle de routine par les douaniers du port de Tanger en possession de 2,5 kg de chira cachés sous ses vêtements. Au cours d’un interrogatoire improvisé, il a dénoncé ses quatre complices. Tous des travailleurs marocains en Espagne,  qui ont été immédiatement arrêtés. Ils avaient en leur possession 6,5 kg de chira dissimulés sous leurs vêtements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *