Une ville de toutes les saisons

Au-delà de la magnificence de Marrakech, l’arrière-pays de la ville ensorcelle par son charme pittoresque et sa douceur accueillante. La somptuosité de la vallée du Haouz met en relief une carte postale riche par son décor et son histoire. Destination prisée à longueur d’année, ce site offre à ses hôtes une diversité naturelle reliant entre la verdure et l’altitude. À l’approche de la saison hivernale, l’Oukaïmeden constitue la cible favorite des amateurs des sports de montagnes. De par ses sommets culminants et ses plateaux enneigés, cette haute station de l’Afrique, illumine jovialement le climat aride de la région en cette période de l’année. Située à quelques heures de la ville ocre, la station Oukaïmeden s’étend sur une superficie de 300 hectares, dédiés aux «activités neiges». En hiver comme au printemps, des milliers de visiteurs affluent régulièrement le temps d’un week-end. De ce fait, un équipement des plus performants, est déployé en cette incontestable station. Ainsi, ski, balade en scooter et remonte-pente sont mis en service pour le grand public. D’une altitude atteignant jusqu’à 3270 mètres, l’Oukaïmeden abrite également les prestigieuses compétitions des disciplines hivernales. Le Championnat du Maroc du ski alpin est devenu un rendez-vous ponctuel pour les amateurs de ce sport. Initié par la Fédération royale marocaine de ski et sport de montagne, cet événement qui se tient annuellement vers la fin mars, rassemble les vertueux skieurs d’ici et d’ailleurs. Outre son aspect sportif, Oukaïmeden est considéré en tant qu’espace de relaxation et de vacance. En effet, la vallée de l’Ourika, qui mène à ladite station de ski, représente un refuge pour les chercheurs de quiétude et de détente. Vergers, villages et ruisseau ornent le long de cette allée qui s’éloigne d’environ trente minutes de la ville de Marrakech. Amateurs des circuits touristiques, Ourika est l’endroit propice pour exercer votre passion. Randonnées pédestres, en «Quad», en vélo ou en voiture, la découverte de cette zone se fait en toute agréabilité et aventure.
En saison printanière, les sept cascades de Setti-Fatma présentent aux visiteurs un tableau panoramique embrassant la splendeur du mont Toubkal. En quête de fraîcheur, les fervents de l’écotourisme trouveront refuge au bord des rives de Lala Takerkoust. Connu par son barrage qui alimente la région du Haouz, ce lac captive les visiteurs par son eau lucide et lumineuse. Par ailleurs, l’arrière-pays de Marrakech s’inscrit parfaitement dans l’initiative du développement qu’entreprend le Royaume. En effet, les villages de Marrakech sont en pleine mutation. Outre le tourisme rural, les coopératives émergent avec force donnant naissance à une dynamique économique et sociale. Conscients des enjeux de leur participation citoyenne, les Merrakchis ont réussi avec succès à revitaliser leur région. Et ce en déployant tous les moyens possibles pour que cet arrière-pays s’affiche en tant qu’un levier à la fois attrayant, actif et puissant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *