Universités d’été à Tétouan : plus de 500 jeunes MRE participent à la 2ème édition

Universités d’été à Tétouan : plus de 500 jeunes MRE participent à la 2ème édition

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Communauté marocaine à l’étranger, Mohamed Ameur, a appellé, vendredi à Martil, les Marocains du monde à être fiers de leur pays et du progrès réalisé dans différents domaines sous le règne de SM le Roi Mohammed VI. «Le Maroc d’aujourd’hui est devenu un grand chantier dont vous devez être fiers avec vos parents, amis et voisins, un Maroc qui connaît des réformes, des chantiers et des actions à tous les niveaux grâce à la mobilisation des Marocains derrière SM le Roi et grâce à la clairvoyance du Souverain qui veut en faire un pays à l’avant-garde des pays qui connaissent des réformes similaires», a indiqué le ministre qui s’exprimait à l’occasion du lancement de la deuxième édition des Universités d’été au profit des jeunes Marocains résidant à l’étranger. M. Ameur a indiqué que le Maroc jouit d’un «grand respect et d’une grande considération» de la part des autres pays du monde qui «suivent de près ce qui se passe dans notre pays». Plus de 500 jeunes MRE, âgés entre 18 et 25 ans, participent à travers le Maroc à cette édition, dont 48 à l’Université Abdelmalek Eassadi de Tétouan. Ces universités d’été, a souligné le ministre, constituent une occasion pour les Marocains du monde et spécialement ceux qui sont nés à l’étranger de connaître leur pays, celui de leurs parents et de s’enquérir de l’histoire de «ce Maroc nouveau, de ce Maroc qui bouge, de ce Maroc de SM le Roi Mohammed VI». Il a par ailleurs insisté sur la nécessité pour ces Marocains résidant à l’étranger de conserver leurs liens avec leur pays d’origine, précisant que tout en étant des citoyens des pays d’accueil, il n’en demeure pas moins qu’ils resteront toujours des Marocains, notant au passage qu’il n’existe «aucune contradiction entre le fait d’être Français, Belge, ou Espagnol, etc. et d’être Marocain».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *