Vingt projets touristiques en chantier

Selon la délégation provinciale du tourisme, ces projets sont de nature à renforcer davantage la capacité d’accueil au niveau de la province, avec 382 nouvelles chambres prévues et 776 lits, ainsi que la création de 284 postes d’emploi.
Six autres projets d’un coût global de 12,95 millions DH sont en cours d’étude durant cette année pour un total de 171 nouvelles chambres et 342 lits, selon la même source.
Entre 2000 et 2005, ce ne sont pas moins de 22 projets qui ont été réalisés avec un investissement global de plus de 77,650 millions DH, pour une capacité d’accueil de 496 chambres et 1.041 lits, ainsi que la création de 265 emplois.
Concentrées en majorité sur l’axe Erfoud-Merzouga, les unités touristiques dans la province ont connu ces dernières années une augmentation très sensible, favorisée en cela par les fortes potentialités touristiques dont dispose la région et la diversité des produits offerts. Dans le but d’encourager les investissements dans ce secteur à forte valeur ajoutée pour l’économie du grand Tafilalet, les services concernés ont aménagé des zones touristiques de 384 hectares au niveau des différentes communes de la province. La position géographique de la province d’Errachidia, son passé historique, la diversité de ses composantes humaines, culturelles et naturelles sont autant d’atouts lui procurant une vocation touristique de premier choix.
Carrefour historique entre les villes impériales et le grand Sud, avec ses oasis étendues sur les rives des oueds Ziz, Guir et Rhéris, la province d’Errachidia compte de nombreux sites touristiques multiples et variés. Le produit touristique est réparti en quatre principaux thèmes, à savoir le tourisme culturel, le tourisme oasien et du désert, le tourisme de montagne et le thermalisme et cures de bain de sable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *