Zagora : Le marathon se prépare

Zagora abritera le dernier jour de l’année, 31 décembre 2007, un grand événement international. Il s’agit de la 4e édition du marathon et semi-marathon de Zagora. Un parcours hors du commun (au choix, extrême marathon ou semi-marathon) qui connaîtra la participation de plus de 1500 coureurs venant de quatre coins du monde. Le parcours cheminera entre l’arrière plaine désertique de la palmeraie, les villages de la vallée du Drâa et les dunettes du Nakhla pour terminer par une ascension du djebel Zagora qui domine toute la région. «Il s’agit d’une compétition de course à pied, hors stade, ouverte à toutes les catégories, hommes et femmes, sportifs professionnels et amateurs… L’itinéraire est attractif et se fera à travers la ville et la palmeraie, et sera ponctué par l’ascension du célèbre Djebel Zagora. Ce sera une découverte ou une redécouverte de Zagora et de la vallée du Drâa», déclare à l’ALM l’athlète Lahcen Ahansal, directeur de la course. Le tracé se caractérise par une distance réglementée: 42,195 km pour le marathon et 21,100 pour le semi-marathon, mesuré avec GPS. Le marathon et le semi-marathon sont composés d’une boucle, même point de départ et d’arrivée. Pendant la course, les points de ravitaillements sont installés tous les 5 à 6 kms (eau, raisins secs, dattes, orange, sucre…), ainsi qu’à l’arrivée. Les épongeages au km 30 et 40. Chronométrage affiché régulièrement et par une horloge à l’arrivée. Le balisage du parcours est matérialisé au sol en peinture blanche et par des pancartes. La température moyenne en ce mois de décembre est en moyenne de 20 C° pendant la journée. «Je viens enfin courir, cette année, le marathon de Zagora et en plus j’ai invité quatre de mes camarades. L’idée de courir le 31 décembre sous le soleil pour faire ensuite la fête avec tous les amis me donne de l’enthousiasme», confie Jean-Paul, un charpentier français mordu du marathon de Zagora. Organisé par Lahcen Ahansal et son frère Mohamed, natifs de Zagora et champions au niveau international du marathon des sables, qui veulent que ce rendez-vous devienne le moyen de promouvoir leur ville natale : «Ce marathon a pour objectif de susciter et de renforcer la coopération avec d’autres acteurs de développement et faire connaître davantage les potentialités de la région de Zagora», indique Lahcen Ahansal. Et de préciser : «cette ville, que j’apprécie énormément, m’a offert la célébrité, alors je dois faire de mon mieux pour lui exprimer ma reconnaissance».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *