Zerouali Abdelaziz : «Nous sommes mobilisés contre les inondations»

Zerouali Abdelaziz : «Nous sommes mobilisés contre
les inondations»

ALM : Quels sont les points sur lesquels vous avez mis l’accent lors de la tenue de votre conseil d’administration ?
Zerouali Abdelaziz : Les thèmes abordés ont essentiellement porté sur le bilan des réalisations de l’agence au titre de 2008 et le programme d’intervention pour 2009. Ces programmes sont diversifiés : l’économie de l’eau, la lutte contre les inondations et la pollution de l’eau, outre les programmes d’approvisionnement en eau  adoptés au titre de la campagne agricole 2008-2009…

Quelles sont les réalisations de l’Agence du Bassin hydraulique d’Oum Er-Rbia en 2008 ?
Concernant l’économie de l’eau, un grand projet a déjà démarré. Il  concerne la reconversion des périmètres irrigués à Boulâouane dans la région de Doukkala. Il s’étale sur 1100 hectares. Ce projet est réalisé en partenariat avec l’Office régional de mise en valeur agricole de Doukkala et l’Association Boulâouane. Nous avons aussi poursuivi le programme de la lutte contre les inondations dans les régions de Khénifra, Beni Mellal, Aghbala et Safi. L’Agence a aussi participé à l’épuration des eaux usées des centres Zaouiat Cheikh et Ouled Asad. L’ABHOER a également lancé le projet d’épuration des eaux industrielles de l’usine Suta. Le coût de ce programme s’élève à 80 MDH. Au niveau des études, il y a lieu de signaler la poursuite de l’étude du plan directeur d’aménagement intégré des ressources en eau. Parallèlement, il y a eu des activités de base concernant la mesure: 1453 mesures portant sur les nappes phréatiques et profondes, 1082 mesures relatives aux cours d’eau et 2400 analyses de l’eau. L’année 2008 a été aussi marquée par la réalisation de l’annuaire hydrologique au niveau des 22 stations disponibles au niveau du bassin.
 
Et quels sont vos projets qui seront suivis par des réalisations sur le terrain pour l’an 2009 ?
Le budget de ce programme est de l’ordre de 90 MDH dont 90% concernent l’investissement. Les principaux projet présentés au conseil d’administration concernent : la lutte contre les inondations des centres Khénifra, Beni Mellal, Safi et El Jadida. De même, l’ABHOER a contribué à hauteur de 10% dans un projet de l’épuration des eaux usées de Zmamra.
Un autre programme concerne la valorisation des petits et moyens barrages à Beni Mellal. C’est une eau qui s’évapore et qui n’est pas valorisée, l’objectif est de créer des Associations et les aider à porter l’eau aux parcelles pour développer des projets d’irrigation moderne en partenariat avec les DPA. Cela permettra la valorisation et l’économie de l’eau, voire l’amélioration des conditions de vie des populations bénéficiaires. On peut également citer la mise en place de blocs sanitaires dans les écoles rurales notamment dans les zones où les ressources en eau sont vulnérables à la pollution.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *