145 professionnels de santé formés en psycho-oncologie

145 professionnels de santé formés en psycho-oncologie

Le partenariat entre la Fondation Lalla Salma et Sanofi Maroc porte ses fruits. Les deux parties ont procédé, lundi 27 mai, au bilan de leur partenariat et à la remise des attestations aux professionnels  de santé ayant suivi les programmes de formation en psycho-oncologie. Sur le volet formation du personnel infirmier, les hôpitaux universitaires de Genève (HUG)  ont dispensé la formation à 100 infirmiers basés à Casablanca, Rabat, Fès et Marrakech.

Les infirmiers ayant suivi cette formation en oncologie ont présenté 43 projets visant à améliorer la prise en charge des patients atteints de cancer. Le jury composé de la Fondation Lalla Salma, les HUG et  Sanofi  Maroc a primé 8 projets. Parmi ces initiatives, 6 ont été présentées lors  du cinquième Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones  qui s’est déroulé à Genève en mai 2012.

Quant à la formation  ciblant les médecins oncologues des centres hospitaliers publics, celle-ci  a concerné 45 spécialistes exerçant sur l’ensemble du territoire national. Ces modules ont été extraits du programme EPAC (Ensemble parlons autrement du cancer) mis en place par l’Institut national du cancer en France (INCA) et le Groupe Sanofi. Ce partenariat   a permis de délivrer au patient une prise en charge holistique et globale,  tenant compte des volets thérapeutiques, nutritionnels, psychologiques et sociaux.

Rappelons qu’un accord de partenariat avait été conclu en mars 2010 entre les deux parties. L’objectif étant de déployer des programmes de formation en psycho-oncologie au profit de médecins oncologues opérant dans les centres hospitaliers publics, de contribuer au perfectionnement des compétences et qualifications du corps infirmier et ce en partenariat avec les HUG. Il s’agit également de mettre à la disposition des patients une information didactique et facilement compréhensible sur le cancer. Dans ce cadre, des fiches de chimiothérapie sur le thème «Mieux vivre son traitement contre le cancer» sont remis aux patients.

Des réunions de groupe entre les patients et le personnel soignant sont  également organisées. Fléau planétaire, le cancer touche chaque année 30.000 nouveaux cas au Maroc, soit en moyenne 100 cas pour 100.000 habitants. Chez la femme, le cancer du sein vient en première position avec  36% des cas, suivi du cancer  du col de l’utérus avec 12%. En revanche, chez l’homme, le cancer du poumon arrive en tête de liste et représente  le quart des cas, suivi par celui  de la prostate et les cancers digestifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *