16 mai : Hymne à la vie

16 mai : Hymne à la vie

Il y a près d’un an déjà que le Maroc a été touché au plus profond de lui-même par des actes terroristes ignobles. Mois d’une semaine après, la population marocaine, et à sa tête sa jeunesse, avait réagi avec force en organisant une marche contre le terrorisme d’une ampleur qui en dit long sur l’attachement des Marocains à leurs traditions paisibles et tolérantes. Le souvenir des victimes innocentes restera toujours vivant dans les coeurs et les esprits des Marocains.
C’est en leur mémoire, que les jeunes des quartiers populaires encadrés par les associations membres du réseau Maillage organisent un événement particulier le dimanche 16 mai. Ils viendront des quartiers Derb Soltane, Ain Sebaâ, Sid Moumen, Hay Mohammadi, Ain Chock, Sidi Belyout, Sidi Othmane, Bernoussi, Hay Lalla Meriem, de Casablanca. D’autres représenteront les jeunes de Rabat-Salé et les quartiers Akkari, Takaddoum, Yaâcoub El Mansour, Océan, Akreuch, Hay Salam, Ain Khalouia, Andalous et Sala el Jadida. Les jeunes de tous ces quartiers, membres d’associations de jeunes du réseau Maillage, seront joints, par d’autres jeunes venant de Temara, Ain Harrouda, Meknès et Béni Mellal. Baptisée « Hymne à la vie », l’initiative du 16 mai consiste en un rassemblement de 365 jeunes arborant le T-shirt « Matquisch Bladi », poctué d’un lâcher de colombes au rythme des tambours martelant « Salam, paix, peace, Shalom ». Ils se sont donné rendez-vous le 16 mai 2004 sur les marches et la plate-forme situées entre les deux Tours « Twin Center » pour lancer leur « Hymne à la vie ».
Samedi dernier, lorsque SM le Roi Mohammed VI et le Premier ministre espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, ont dévoilé, à la place Mohammed V de Casablanca, une plaque commémorative à l’occasion du premier anniversaire des actes terroristes du 16 mai 2003, ils étaient là. Des centaines de jeunes du même réseau se sont agglutinés sur les lieux depuis les premières heures du matin. Avec leurs T-shirts arborant la main levée contre le terrorisme et la xénophobie, ils tenaient à exprimer leur rejet catégorique de toute forme de haine.
Le Souverain, dans un geste spontané, s’est dirigé vers cette foule imbibée de couleurs nationales et de celles de la vie, pour la saluer. Débordant d’euphorie et de reconnaissance, les jeunes clamaient de toutes leur force, la vie de leur jeune Roi, essayant de lui montrer leur mobilisation et leur dévouement envers leur pays. Des images retransmises en direct par les télévisons internationales et notamment espagnoles. Actifs au sein de la marche du 25 mai 2003 sous le slogan, (qui est devenu depuis un slogan national), “Matquisch Bladi”, les jeunes militants membres de Maillage, ne pouvaient faire moins, après une année vouée à l’implication sociale, sportive, culturelle et civique, que d’être présents en cette date du 16 mai. Ils veulent donner un visage à leur engagement et appeler, par la même occasion, l’ensemble de la jeunesse à se retrouver et à s’impliquer autour de cet «Hymne à la vie». Et comme l’a déclaré le président du réseau, « il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir ». Pour lui, au-delà de cette date-symbole, c’est le visage d’une jeunesse motivée, responsable, tolérante, pacifique et active qui est en train de prendre forme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *