17ème congrès national d’ophtalmologie

L’ouverture officielle des travaux du 17ème congrès national d’ophtalmologie placé sous le thème « Annexes et voies crymales » a eu lieu, jeudi soir à Rabat, en présence du ministre délégué chargé de la Recherche scientifique et du secrétaire général du ministère de la Santé.
Initié par la Société marocaine d’ophtalmologie (SMO), ce forum de trois jours a été axé sur l’examen des pathologies oculaires et leurs traitements médical et chirurgical. Il a pour objectif de permettre aux ophtalmologistes et aux ONG d’une part, et au ministère de la Santé d’autre part, de procéder à une évaluation des réalisations en matière de lutte contre la cécité et d’élaborer une nouvelle stratégie nationale, a affirmé M. Amraoui, président de la SMO, formulant le souhait de constituer une fédération nationale des ONG qui sera l’interlocuteur du gouvernement dans tous les programmes nationaux de lutte contre la cécité.
A cette occasion, le ministre de la santé, Mohamed Cheikh Biadillah a mis l’accent, dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du ministère de la Santé, sur le rôle, combien essentiel, des organisations non-gouvernementales en matière de prévention contre la cécité, soulignant que la contribution de ces associations au profit du programme national de lutte contre la cécité s’est toujours conformée aux orientations du ministère de la Santé et s’inscrit dans une perspective intersectorielle.
M. Mohamed Cheikh Biadillah a réitéré la volonté et l’engagement politique du Maroc à lutter contre toute sorte d’handicap, en particulier la lutte contre la cécité.
De son côté, le ministre délégué chargé de la Recherche scientifique, Omar Fassi Fihri a souligné que le présent congrès est une excellente opportunité pour mettre en oeuvre une collaboration fructueuse et pour donner un nouveau départ à une recherche scientifique efficace et de qualité dans le domaine de l’ophtalmologie et de lutte contre la cécité dans notre pays.
Les représentants de plusieurs organisations non gouvernementales nationales, qui ont fait des exposés sur leur expérience en matière de lutte contre la cécité, ont présenté une série de recommandations qui seront soumises ultérieurement au ministre de la Santé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *