2 ème assemblée mondiale sur le vieillissement

Le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans devrait atteindre près de deux milliards en 2050, contre environ 600 millions actuellement. Ce qui n’était qu’une question accessoire au 20ème siècle va devenir le thème dominant au 21 ème siècle, a indiqué Kofi Annan, Secrétaire général de l’ONU à l’ouverture, lundi à Madrid, de la deuxième assemblée mondiale sur le vieillissement.
M. Annan a fait remarquer qu’en moins de 50 ans, pour la première fois dans l’histoire, la population mondiale comprendra un nombre beaucoup plus élevé de personnes âgées de plus de 60 ans que de jeunes de moins de 15 ans. Actuellement une personne sur dix est âgée de 60 ans et plus.
En 2050 le rapport sera de une sur cinq. Le nombre de plus de 80 ans va quintupler. C’est dans les pays en développement que le vieillissement s’opérera le plus rapidement puisque les projections indiquent que 80 % des plus de 60 ans vivront alors dans ces mêmes pays.
En moins d’un demi siècle, la proportion des seniors dans ces pays va passer de 8 à 20 % de la population. Par exemple, s’il a fallu 115 ans pour que la proportion de personnes âgées double en France, il ne faudra que 27 ans pour que le même phénomène se produise en Chine. Comme l’a clairement résumé Mme Gro Harlem Brundtland, directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé, le problème se pose comme suit : « Tandis que les pays développés sont devenus riches avant de devenir vieux, les pays en développement seront vieux avant de devenir riches».
En somme, le vieillissement a des répercussions majeures sur tous les aspects de la vie humaine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *