2 eme session de la haute commission mixte maroco-mauritanienne

La deuxième session de la haute commission mixte maroco-mauritanienne entamera ses travaux ce mercredi à Rabat. La rencontre de haut niveau maroco-mauritanienne qui se poursuivra jusqu’au 31 janvier sera co-présidée par le Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi et son homologue mauritanien, Cheikh Al-afia Ould Mohamed Khouna.
Les deux parties devront procéder à cette occasion à la signature de plusieurs conventions portant notamment sur le libre échange, la coopération dans les domaines de l’industrie, de la marine marchande, de l’agriculture, de la fonction publique et en matière d’information.
Il s’agit entre autres d’un accord de coopération entre la RTM et la radiotélévision mauritanienne, d’un accord de jumelage et de coopération entre les ports d’Agadir et de Nouadhibou et d’un protocole portant création et organisation de la commission technique mixte de coordination et de consultation dans le domaine de la commercialisation des produits de la mer.
Les deux chefs de gouvernement devront aussi procéder à l’installation dans leurs fonctions des membres du conseil mixte des hommes d’affaires, crée lors de la première session de la haute commission mixte maroco-mauritanienne, tenue en juin 2000 à Nouakchott.
Figure également à l’ordre du jour de la rencontre, l’évaluation de la coopération bilatérale et la prospection de nouvelles opportunités de coopération dans les divers secteurs.
La délégation mauritanienne, conduite par le Premier ministre Cheikh Al-afia Ould Mohamed Khouna est composée à cet effet de plusieurs membres du gouvernement et d’opérateurs économiques et experts. Lundi, une réunion maroco-mauritanienne au niveau des experts, a planché sur la préparation de la session. Trois commissions, des affaires consulaires et sociales, de la coopération économique et sociale et des ressources humaines, ont été constituées pour la préparation du procès-verbal de la Haute commission et la finalisation des projets d’accords de coopération qui devront être signés par les deux pays.
Cette deuxième session ordinaire de la haute commission mixte intervient à un moment où les contacts se renforcent entre les pays maghrébins en vue de remettre sur les rails l’union du Maghreb Arabe (UMA), dont les activités sont quasiment gelées. La dernière en date est la 5ème session de la commission ministérielle maghrébine chargée des affaires judiciaires en cours à Nouakchott et à laquelle prend part le ministre de la Justice, M. Omar Azziman.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *