2 millions de diabétiques au Maroc: Grosse campagne de sensibilisation

2 millions de diabétiques au Maroc: Grosse campagne de sensibilisation

En l’absence  de dépistage systématique, plus de 50% ignorent la maladie. Pour sensibiliser les citoyens à cette maladie chronique dont les complications peuvent être très graves, le ministère de la santé, en partenariat avec l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) et la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS), lance une campagne nationale de sensibilisation .

Cette opération est axée sur la prévention des complications liées au diabète et les principales composantes d’une prise en charge adéquate. Celle-ci passe par une alimentation saine et équilibrée, une activité physique régulière et adaptée, un suivi régulier, une bonne observance du traitement médical et une auto surveillance du diabète et ses complications.

Durant cette campagne, des messages seront transmis à travers des supports média (Spots TV et radio), des supports didactiques, des émissions, d’autres activités en collaboration avec la société civile et autres partenaires.

Actuellement, on estime à 610.000 le nombre de diabétiques pris en charge au niveau des structures du ministère de la santé. En matière de prise en charge du diabète, le ministère de tutelle assure la disponibilité et la gratuité des médicaments antidiabétiques (insuline et antidiabétiques oraux).

Il assure également la formation des médecins généralistes pour pallier l’insuffisance et l’iniquité de répartition des endocrinologues à l’échelle nationale. Des centres intégrés de prise en charge des maladies chroniques (diabète et hypertension artérielle) ont été mis en place afin que les diabétiques puissent bénéficier de consultations spécialisées (endocrinologie, cardiologie, néphrologie, ophtalmologie). Il a aussi été  procédé à l’implantation d’un programme d’éducation thérapeutique standard obéissant à des normes au niveau de sept sites pilotes en vue de le généraliser.  

Pour ce qui est du dépistage du diabète chez les personnes à haut risque, un programme de dépistage a été mis en place au niveau de tous les établissements de soins de santé de base à l’échelle nationale.

L’objectif étant de dépister  500.000 personnes à risque chaque année.  On ne le répétera jamais assez : le diabète est la première cause de cécité, d’insuffisance rénale chronique terminale et la première cause des amputations des membres inférieurs. A ce sujet, il est important de relever  que 5 à 10% des diabétiques subissent une amputation d’orteil, de pied ou de jambe.

Le diabète, décrit comme «épidémie mondiale» par l’Organisation mondiale de la santé, (OMS), est une maladie chronique silencieuse et évolutive. Selon les dernières estimations de la Fédération internationale du diabète (FID), 382 millions de personnes à travers le monde vivent avec le diabète. D’ici 2035, 592 millions d’individus, soit une personne sur dix, seront atteints de cette pathologie. De plus, actuellement, 316 millions de personnes présentent un risque élevé de développer le diabète de type 2.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *