239 immigrants subsahariennes interpellés lundi aux îles Canaries

La première embarcation a été interceptée vers 22h45, alors qu’elle venait d’accoster sur la Plage de Meloneras (sud de Las Palmas) avec 40 hommes subsahariens à bord, parmi lesquels se trouvaient plusieurs mineurs, a ajouté la même source. Une demi-heure après, un autre  »Cayco » transportant 37 subsahariens candidats à l’immigration a été localisée par un radar de la garde civile, alors qu’il était à la dérive à deux milles de Maspalomas (sud de Las Palmas).

Les occupants de l’embarcation ont été sauvés grâce à l’intervention vers 03h00 d’un hélicoptère de sauvetage et la mobilisation du bateau +Salvamar+.

La barque se trouvait en difficulté dans la mer et n’a pas pu atteindre la côte canarienne en raison du violent vent qui soufflait dans la zone.

Ces interceptions portent à 239 le nombre d’immigrants subsahariens arrivés à bord de sept embarcations durant la journée de lundi au littoral canarien, soit 102 clandestins à l’île de Tenerife et 137 en Grande Canarie.

Un total de 80 immigrants clandestins d’origine subsaharienne avaient été interceptées, lundi matin, à leur arrivée au sud de l’île de Tenerife, avait indiqué la garde civile.

La première barque, de 18 mètres de long et équipée de deux moteurs, transportait un groupe de 47 immigrants, a déclaré à la MAP une source de la garde civile de Tenerife, ajoutant que les deux embarcations de type  »Cayuco » avaient pris départ de Nouadhibou, en Mauritanie.

La seconde avec 33 immigrants à bord, dont un mineur, a été localisée à 1,5 mille de la côte par un patrouilleur de la garde civile, et remorquée jusqu’au port d’Amarilla Golf, a indiqué la même source, précisant que ces immigrants venaient tous du Mali.

D’autre part, une troisième embarcation transportant 22 immigrants a été également interceptée, le même jour, à son arrivée sur les côtes de l’île de Tenerife.

Les pays d’origine de ces clandestins n’ont pas été déterminés.

Par ailleurs, l embarcation, qui était recherchée par les équipes de sauvetage depuis dimanche au large de l’île de Grande Canarie, a été localisée, lundi après-midi, à quelque 200 milles au sud de l’île avec à bord un total de 35 immigrants d origine subsaharienne.

D autre part, la garde civile a intercepté le même jour 25 autres immigrants entrés de manière irrégulière à bord d’embarcations de fortune à l’île de Grande Canarie.

Tous les immigrants interpellés ont été remis à la police pour enquête et préparation de la procédure de refoulement à leurs pays d’origine, a-t-on précisé de même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *